Contre la fermeture partielle du bureau de Poste du Vieux-Lyon


Depuis fin janvier 2021

  • La réduction des horaires d'ouverture de La Poste entraine l'augmentation de la file d'attente !!!
  • Est-ce l'amélioration du service public ou sa dégradation ?

Est-ce un concours ? Y-a-t-il un record à battre ?
Conseil de quartier “quartiers anciens”, St Georges Village, Dragons de Saint-Georges, les associations de commerçants et d’acteurs économiques So Vieux-Lyon et Association des Commerçants du Vieux-Lyon, MJC Vieux-Lyon et bien d’autres, sont à nos côtés pour conserver toute l’amplitude horaire de l’ouverture de la poste quai Romain Rolland (Lyon 5) et assurer ainsi sa pérennité, tout comme nos élus locaux, Thomas Rudigoz et Nadine Georgel.

Manifestation du samedi 27 février 2021

  • “Dès 11 h, nous sensibilisions les clients de la Poste Saint-Jean, qui signaient alors la pétition et pour certains sont restés à nos côtés pour manifester leur mécontentement.
  • De 11h30 à 12h, chants, slogans et prises de parole des membres du collectif (conseil de quartier, comités d’intérêt local, associations des acteurs économiques, associations et MJC) ont été accueillis et repris avec enthousiasme par une centaine de personnes rassemblées et motivées, venues avec des pancartes réclamant l’ouverture et la pérennité du bureau de Poste de Saint-Jean. Des journalistes de presse écrite, de radio et de télévision étaient présents.
  • A 12h, Nadine Georgel, maire de l’arrondissement, et Thomas Rudigoz, député de la circonscription, ont reçu chacun une enveloppe contenant la pétition forte de ses 1081 signatures. Une troisième enveloppe a été postée pour la direction de la Poste.

Soutenus par leurs élus (d’autres membres du conseil municipal étaient venus), les membres du collectif contre la fermeture partielle du bureau de poste de Saint-Jean sont bien décidés à ne pas en rester là.”

2 Présentation du collectif

3 Présentation de l'action et de la situation actuelle

 4 Et que fait la Poste...? Elle nous achève !

5 Chaque jour compte..., matin ET après-midi !

6 Intervention de membre du collectif

7 Répétition des chants et des slogans

8 Intervention de Mme la Maire et de Mr le Député

9 Envoi de la pétition à la Déléguée régionale de la Poste

Expression Citoyenne contre la réduction des horaires de la poste Lyon St Jean

DirectEnjeu.fr, vidéo de 22'19"

ATTENTION, le son démarre à 1'37"

Pour consulter la totalité des reportages photos et vidéos, de ce samedi 27 février 2021, cliquer ici

Pétition de Juliette de Oliveira, habitante du Vieux-Lyon

Chers habitants, chers commerçants du Vieux-Lyon et du 5ème arrondissement,
L’agence postale du Vieux-Lyon est ancrée dans le quartier ; elle fait partie des services de proximité dont ses usagers ne peuvent pas se passer. Pourtant, aujourd’hui, cet établissement est menacé d’une fin certaine…
Je vous invite tous à nous mobiliser et à nous opposer à la fermeture de notre bureau de Poste tous les après-midis de la semaine à compter du 15 Février. La Direction Régionale de La Poste envisage en effet de fermer l’agence Vieux-Lyon les après-midis et n’assurer que des ouvertures au public du lundi au samedi de 9h à 12h. Ces créneaux horaires, réduits de moitié comparé à aujourd’hui, sont bien trop restrictifs et source de nouvelles contraintes pour les habitants et les commerçants.
Les expériences vécues ailleurs, dans d’autres arrondissements, dans d’autres quartiers, ont montré qu’à moyen terme, ces fermetures de plages horaires ont abouti à une fermeture du bureau de poste et à une délocalisation des services postaux sur d’autres agences. Dans notre cas, une fermeture de l’agence Vieux-Lyon nous obligerait à nous rendre à Saint-Just où à traverser la Saône pour nous rendre dans le 2ème arrondissement, quai Saint-Vincent.
Je vous invite donc à signer cette pétition et à en parler autour de vous !
Nos signatures seront remontées à madame le Maire du 5ème arrondissement, Nadine Georgel ainsi qu’à de la Direction régionale de La Poste.

Juliette de Oliveira, habitante du Vieux-Lyon

juliette.deol@gmail.com

Vous pouvez continuer à soutenir la pétition en ligne, cliquer ici



Le communiqué de Frédéric Auria, Président de la Renaissance du Vieux Lyon, à


Madame Nadine Georgel, maire du 5° arrondissement de Lyon
Monsieur Thomas Rudigoz, député de la 1ère circonscription du Rhône
Monsieur le Délégué territorial de la Poste 

Les habitants et les commerçants sont très en colère à l’annonce d’une nouvelle réduction des horaires d’ouverture de la Poste quai Romain Rolland à Lyon 5... et sont sans illusion sur des modifications dont l’objectif n’est que de détourner les gens de ce bureau, pour pouvoir en décider la fermeture pure et simple à terme. Ils ne peuvent l’accepter pour de nombreuses raisons listées ci-dessous, et ont donc saisi leurs élus pour vous interpeler.

Il est absolument indispensable de maintenir les horaires d’ouverture répartis sur toute la journée sans interruption du lundi au vendredi, plus le samedi matin :

  • en cette période de pandémie, il faut tout faire pour répartir les flux de clients afin que moins de gens se croisent, le moment pour cette tentative est pour le moins mal choisi,
  • dans ce contexte, le nombre de clients envoyant ou recevant des mandats ne cesse d'augmenter, ce qui engorge considérablement les files d'attente (le délai moyen d'attente constaté s'est allongé),
  • les personnes fréquentant le bureau de Poste de Saint-Jean ne se sont jamais trouvées seules, il y a toujours eu au moins quelqu’un avant et plusieurs personnes derrière,
  • la fermeture entre 12h et 14h imposée il y a quelques années, à laquelle s’est ajoutée la fermeture le lundi, pose déjà un problème à ceux qui sont soumis aux contraintes horaires "bureaux" du fait de leur travail, ou ceux qui n’ont que le lundi pour retirer leurs colis ou recommandés,
  • certains commerçants viennent déposer leur recette en fin de journée et ne pourraient plus le faire si la Poste n’ouvrait que le matin,
  • les confinements ont entraîné un important développement de l’achat par correspondance, sauvant certains acteurs économiques de la ruine. Les commandes sont passées en journée par les clients, les paquets faits par les artisans et commerçants dans la foulée, et expédiés en fin d’après-midi pour une réception sous 48h. Fermer la poste l’après-midi, c’est allonger ce délai de livraison, donc c’est tuer le commerce et l’artisanat du Vieux-Lyon,
  • idem pour tous les courriers, les particuliers, commerçants, artisans, services, etc. écrivent leur courrier dans la journée et non pas uniquement le matin,
  • la mission de service public oblige à une continuité et crée un lien social dont l’urgence est éclatante en période de pandémie. Fermer la Poste, c’est tuer le quartier,
  • les “points postaux” ne sont en aucune manière des ersatz de Poste satisfaisants, il y a bien trop de recommandés et de colis à retirer, entre autres, l’attachement à leur bureau de Poste à son personnel des habitants est bien réel.

A cela s’ajoutent deux services déjà dégradés dans le Vieux-Lyon avec :

  • une levée des boîtes aux lettres du quartier le matin, y compris celles placées devant la Poste et devant la mairie, avec le risque d’être vandalisées dans la nuit voire le week-end. Une levée en fin de journée comme c’était le cas il y a quelques temps permettrait d’éviter ce risque et de raccourcir le délai de traitement,
  • 2 “ZNL”, montée du Gourguillon et la montée Saint-Barthélémy sont des “zones de non-livraison”... alors que n’importe quel autre livreur assure des livraisons au même endroit, comme Amazon par exemple.
Les employés étant déjà débordés hors période de COVID sur les tranches horaires actuelles, comment peuvent-ils faire face à l’afflux à venir si l’ouverture devait être réduite au matin ? Le seul objectif n’est-il pas de mécontenter les gens pour qu’ils se détournent de la Poste ? Cela rappelle fâcheusement les méthodes de France Telecom pour tuer le service public et privatiser la téléphonie... tout en se “débarrassant” de ses fonctionnaires : espérons que cela ait servi de leçon et qu’il ne faille pas en arriver à une vague de suicides parmi le personnel de la Poste pour démontrer toute la nocivité de ce projet de réduction de service !

Voici deux extraits de réactions que nous avons reçus :

  • “Les "têtes pensantes" de la Poste se plaignent de la concurrence d'internet et des sociétés de livraison à domicile, mais que fait-elle pour l'endiguer ?”
  • “Il est clair qu'on tente de décourager les personnes, pourtant nombreuses, qui fréquentent le bureau de Poste du quai Romain Rolland. Pour pouvoir bientôt en justifier la fermeture ?”

Bref, personne n’est dupe, et les habitants, artisans et commerçants sont bien décidés à ne pas en rester là si la décision de n’ouvrir que le matin devait être maintenue. 

La presse a déjà fait quelques articles, une pétition en ligne dépasse les 300 signatures, plus de 200 signatures sur papier s’y ajoutent, et des actions plus “musclées” sont à l’étude pour réagir au niveau local.

Nous vous remercions donc par avance de revenir à une ouverture du bureau de poste de Saint Jean situé quai Romain Rolland tous les jours de semaine en journée et le samedi matin.


Frédéric AURIA, Président de la Renaissance du Vieux Lyon

frederic.auria@free.fr


Mairie du 5 : vœu relatif à l’avenir des bureaux de Poste du 5e arrondissement

Conseil d'arrondissement du 18 février 2021

Le conseil d'arrondissement du 18 février 2021 a adopté à l'unanimité un vœu sur l'avenir des bureaux de poste de l'arrondissement sur proposition de Sandrine Franchet. Nous appelons le groupe La Poste à suspendre sa décision de réduire les horaires du bureau de Poste de Lyon Saint-Jean.

La Mairie du 5e arrondissement a appris le 11 janvier le souhait du groupe La Poste de réduire fortement les horaires des bureaux de Poste de Saint-Jean (25 quai Romain Rolland) et Saint-Just (3 place de Trion). Cette évolution, justifiée par la baisse de fréquentation, touche l’ensemble du territoire national.
La présence de ces bureaux de poste est pourtant essentielle à la vie de quartier et à l’économie locale, dans un territoire déjà confronté à la dégradation des services publics et de proximité, et qui s’engage pour un tourisme responsable et une économie durable diversifiée. Le maintien des commerces et des services de proximité est un facteur primordial de lien social surtout pour les personnes âgées et les personnes les plus vulnérables.
Par ailleurs, la crise sanitaire invite à maintenir une distanciation physique forte, plutôt qu’à encourager les files d’attente et les concentrations de personnes sur des horaires réduits. Le bureau de poste du Point-du-Jour fait d’ores et déjà l’objet de files d’attente quotidiennes.
Aussi, la Mairie du 5e arrondissement de Lyon et le Député de 1ère circonscription du Rhône ont entamé des démarches conjointes afin que le groupe La Poste revoie sa position. Un courrier commun a été adressé à la déléguée régionale le 8 février, suite à une rencontre avec les riverains. Une coordination se met également en place au niveau municipal, afin de porter une parole forte sur la préservation d’un service public au cœur des quartiers.
La Poste a répondu favorablement à notre demande de délai et de poursuite de la concertation pour le bureau de Saint-Just, qui connaît une problématique d’éviction du bâtiment, et s’est engagée à ne pas modifier les horaires dans les prochains mois.
En revanche, aucune évolution n’est proposée concernant la réduction des horaires du bureau de Saint-Jean.
Aussi, vu l’article L2511-12 du CGCT (Code général des collectivités territoriales) selon lequel le conseil d’arrondissement peut émettre des vœux sur tous les objets intéressant l’arrondissement, et l’article 18 de notre Règlement intérieur.
Site de Lyon, Mairie du 5, cliquer ici

Le conseil d’arrondissement de Lyon 5e, réuni le 18 février 2021 :

  • Salue la décision de maintenir les horaires du bureau de Poste de Saint-Just ;
  • Formule le vœu que le groupe La Poste suspende sa décision de réduire les horaires d’ouverture du bureau de Poste de Saint-Jean à partir du 15 février ;
  • Demande à nouveau que la décision de réduire les horaires du bureau de poste de Saint-Jean, incompatible avec les mesures sanitaires et de distanciations sociale, soit suspendue ;
  • Réaffirmer le souhait d’être associé à la réflexion sur le maintien à long terme des bureaux de poste de l’arrondissement ;
  • Soutient la mobilisation des habitants.es, les associations et les acteurs économiques du Vieux-Lyon ;
  • Mandate Madame la Maire et Madame l’Adjointe chargée de l’Economie, des Commerces et de l’Artisanat pour saisir l’ensemble des parties prenantes du dossier.

Dans les médias  audiovisuels...

Y'a plus marqué La Poste ?

Rediffusion du documentaire de France 3 

Jeudi 1er avril 2021 à 23h25

Dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, terre de plaine et de montagne, à la fois urbaine et rurale, les Français y sont souvent modestes, parfois loin de tout, face à une entreprise, La Poste, en pleine mutation, partagée entre mission de service public et rentabilité.

Présente partout, mais ressentie comme absente,

La Poste est désormais dans les épiceries, dans les grandes surfaces, dans les bureaux de tabac, dans tous ces endroits où d'ordinaire, il n'y a pas marqué La Poste. Mais les bureaux de plein exercice, eux, disparaissent progressivement, laissant croire aux populations locales à un désengagement de l'Etat, pour ne pas dire un abandon.

La Renaissance du Vieux-Lyon, le Conseil de Quartier Quartiers Anciens et So Vieux-Lyon sur France3 Rhône Alpes Auvergne

JT Local 19-20 - Grand Lyon  du vendredi 26 février 2021

La manifestation du samedi 27 février 2021 sur BFM Lyon

Fréderic Auria, Pdt Renaissance Vieux Lyon, sa mobilisation pour le bureau de poste du Vieux Lyon

Directenjeu.fr, écouter le podcast, cliquer ici

Mardi 23 février 2021


Dans la presse écrite...

Ils ont manifesté dans les rues pour sauver la Poste du Vieux-Lyon

Le Progrès du 02 mars 2021, par Éric Baule

Un collectif d'habitants et d'associations de quartier, opposé à la fermeture partielle du bureau de Poste de Saint-Jean, a manifesté ce samedi 27 février. Il a transmis aux élus une pétition de 1081 signatures.

Ouverte désormais que le matin, l'aménagement semble être le premier pas vers la fermeture définitive d'une agence postale liée à l'économie et à la vie locale a annoncé Frédéric Auria, porte-parole, samedi 27 février, lors d'une manifestation pour sauver La Poste du Vieux-Lyon.

Remise de pétition à la maire et au préfet

Une pétition, lancée à l'initiative d'une habitante, Juliette de Oliveira, a été relayée par des acteurs locaux  Une centaine de personnes, dont des associations (Renaissance du Vieux-Lyon, Saint-Georges Village, Dragons de Saint-Georges, Association des commerçants du Vieux-Lyon, So Vieux-Lyon), le conseil de quartier Quartiers anciens et la MJC du Vieux-Lyon ont fait entendre leur voix et remis en main propre les 1 081 signatures à la maire du 5e, Nadine Georgel et au député Thomas Rudigoz. Des représentants du comité de vigilance des services publics de la Croix-Rousse ont rejoint la manifestation ainsi que des syndicats de la Poste. Nadine Georgel a précisé : « Lors de la séance du 18 février dernier, le conseil d'arrondissement a adopté un vœu sur l'avenir des bureaux de poste qui appelle le groupe à suspendre sa décision. Je vais remonter la pétition au maire de Lyon très concerné par le sujet. »

« Nous ne sommes pas les seuls à vivre l'abandon du service public »

Les désapprobations se sont fait entendre avec le porte-voix, parfois en chanson ou en criant . « Horaires, ô désespoir voici la Post-mortem ! » « La direction de la Poste nous annonce des chiffres de fréquentation en baisse » clame Frédéric Auria. « La méthode de calcul est faussée car elle ne compte que le courrier et oublie tout le reste. » Et de poursuivre : « Nous ne sommes pas les seuls à vivre l'abandon du service public, d'autres arrondissements sont touchés, nous imaginons ensemble des actions au niveau de la Métropole.

Non à l’ouverture allégée des bureaux de poste de Saint-Just et Saint-Jean

Le Progrès par Éric Baule, sur son site internet, le vendredi 19 février 2021, cliquer ici

Inquiétude sur l’avenir du bureau de poste de Saint-Jean : une pétition lancée

Le Progrès du 30 janvier, par Éric Baule

« Une menace de fermeture plane sur le bureau de poste du Vieux Lyon sous couvert d’un réaménagement horaire. » Juliette de Oliveira, une habitante de la rue Saint-Jean, s’en offusque et lance une pétition.

« Les expériences vécues ailleurs ont montré que ces aménagements ont abouti à une fermeture du bureau et à une délocalisation des services postaux ou des points Poste, pense Juliette de Oliveira, habitante de la rue SAint-Jean. La direction régionale de La Poste envisage de fermer l’agence Vieux Lyon les après-midi. Ces créneaux horaires, réduits de moitié, sont bien trop restrictifs et source de nouvelles contraintes pour les habitants et les commerçants. »

« Pensons à nos aînés »

Juliette de Oliveira veut mobiliser les habitants. « Notre agence du Vieux-Lyon est ancrée dans le quartier, elle fait partie des services de proximité pour les particuliers et les professionnels. Pensons aussi à nos aînés. Cet établissement est menacé d’une fin certaine… Nous lançons une pétition auprès des commerçants et sur Change.org que nous remonterons à la mairie et au siège de La Poste. »
Un communiqué de la direction Réseau et Banque Loire Rhône confirme : « Les horaires d’ouverture du bureau de poste évolueront à partir du 15 février prochain. Les nouveaux horaires mis en place permettent d’être ouvert de 9 à 12 heures, 6 jours sur 7 (auparavant le lundi était fermé). Les clients sont informés depuis fin 2020 par voie d’affichage et nos collègues du bureau, depuis septembre. »
« Cette adaptation prend en compte la baisse structurelle de fréquentation depuis plusieurs années. Elle a été définie par rapport à l’utilisation que font de leur bureau de poste les commerçants et professionnels du quartier, notamment pour permettre l’accès le matin, à nos clients détenant une boîte postale à l’intérieur du bureau de poste », précise encore le communiqué.

Quelles sont les solutions ?

« Le bureau de Lyon Saint-Antoine, à 300 m du bureau de Lyon Saint-Jean, dispose d’un accueil notamment réservé pour les clients professionnels et est ouvert à tous du lundi au vendredi de 9 à 12 heures et de 14 à 18 heures (à l’exception du mardi, réouverture 14 h 15) et le samedi de 9 à 12 heures. Une conseillère experte au service des clients professionnels, se tient à disposition via une permanence tous les mercredis. Enfin, un autre espace spécialement réservé aux professionnels est également disponible, place Tobie-Robatel dans le 1er arrondissement. »
« Nous en avons besoin tous les jours, c’est ingérable de trouver les bureaux fermés. Celui de Saint-Just est fermé le lundi et va sans doute suivre la même punition. On ne s’y retrouve plus », estime Bénédicte, résidente du Vieux Lyon. « C’est dur à encaisser, la vie de quartier et le service sont sacrifiés », surenchérit une dame âgée.
« On doit faire bouger les choses, rappelle Juliette de Oliveira. Les associations de quartier montent au créneau, la pétition fait le plein et tous souhaitent autre chose que la mort du service public. »

Le bureau de  poste Saint-Jean n'est pas le seul concerné, menacé....