Le projet de végétalisation du Vieux-Lyon


Juin 2020 - Novembre 2022

Le projet de végétalisation du Vieux-Lyon se précise

Mardi 29 novembre 2022, Le Progrès

À l'initiative de nombreux citoyens, ce projet de végétalisation (VGVL) dont t'opération est inscrite au plan de mandat 2020-2026 de la Ville de Lyon, s'insère dans une démarche participative et de coconstruction entre la mairie du 5ème, la direction des espaces verts et l'architecte des Bâtiments de France, il est réparti sur Saint-Georges, Saint-Jean et Saint-Paul, .../...

.../... en premier la promenade rive droite de la Saône en continuité fluviale, réaménagement du jardin archéologique inscrit au plan de mandat. budgété à hauteur de 421 000 euros, la place Saint-Jean qui va retrouver deux arbres de chaque côté de la Fontaine Saint-Jean, assortie d'une amplification de la végétalisation le long du bâtiment de l'Ensemble Scolaire aux Lazaristes.
Mi-novembre, le comité de pilotage a inscrit la nomination d'un chef de projet interne au service des espaces verts de la ville Lyon. Tâche dévolue à I'adjoint  de Lyon aux espaces verts, Gautier Chapuis.

Extrait du Progrès, Nadine Micholin

Plus de vert à Saint-Paul

(extrait du journal RVL n° 159, novembre 2022)

On  ne pourra pas nous reprocher de toujours récriminer.

Voici une bonne et vraie raison de nous réjouir. À l’initiative d’habitants du quartier, le triangle nord/est de la place Saint-Paul, occupé par une station Vélo’v, un conteneur à verre (au fait, pourquoi ne peut-on pas le transformer en silo ?) et quelques bancs de pierre, s’est vu transformé, au printemps dernier, en une amorce de jardin partagé. 
Les bancs ayant été légèrement poussés de côté, leur place a été dévolue à des jardinières, que les habitants entretiennent eux-mêmes.

En voilà une, de belle initiative ! 

Et la récompense est offerte à toutes celles et ceux qui fréquentent ce petit bout de place, abondamment fleuri – jusqu’à recouvrir un panneau de réglementation !

 
Dernière minute : la rue François Vernay s'apprête à devenir paysagère.
Rendez-vous au printemps prochain, avec le numéro 160 du Journal. 

Un Vieux-Lyon plus verdissant ?

(extrait du Journal RVL n° 158, juin 2022)

Notre association portait, il y a peu, le discours d’un Vieux-Lyon historiquement minéral, faisant même la chasse aux pots de fleurs qui menaçaient de tomber des rebords de fenêtres – menaces bien réelles par endroits et méritant donc d’être signalées. 
Deux éléments nous ont conduits à revoir cette position à partir de 2019 : la présence documentée de deux arbres, place Saint-Jean, sur laquelle Georges Berger (un de nos administrateur) a attiré notre attention, et la végétation grimpante se développant dans des villes patrimoniales comme Rome, qui serait peut-être la bienvenue rue Juiverie. 
C'est l'une des 1 427 propositions déposées dans le cadre du dispositif du budget participatif, proposé par la Ville de Lyon.
Ce dossier a été déposé par Frédéric Auria (actuel vice-président de la RVL) sous la référence "lyon-PROP-2022-06-1234"
Pour en connaitre tous les détails, cliquer ici
L’évocation de ces sujets avec l’Architecte des Bâtiments de France a vite fait apparaître le besoin d’une vision d’ensemble cohérente, respectueuse du patrimoine, mais répondant aux enjeux du changement climatique en cours, marqué désormais par des épisodes de canicule plus longs et plus nombreux. 
Parallèlement à cette évolution interne à la RVL, le Plan Pluriannuel d’Investissement de la Ville de Lyon a suscité l’émergence d’un collectif porté par Roger Guir et Patrick Mathon, réunissant plus d’une vingtaine d’associations représentatives d’habitants, de chercheurs, d’acteurs culturels et économiques. 
Lutter contre la canicule, assurer le bien-être des riverains et favoriser la biodiversité, voilà ce qui, à l’issue de nombreuses réunions, émane des propositions faites pour les montées, les rues, les places et les quais du Vieux-Lyon. Certaines d’entre elles ont été illustrées par Flora Martinez et Théo Deslandes, stagiaires de l’Ecole Emile Cohl. 

Le résultat de cet important travail collectif est un dossier de 71 pages et 17 annexes, remis à la Ville de Lyon le 31 janvier dernier (*).

Les bases d’un travail de grande ampleur et de long terme sont ainsi posées...
(*) nous contacter pour le consulter.

Le dossier de végétalisation du Vieux-Lyon (71 pages) et ses 17 annexes (244 pages)

Rapport général

6 Annexes démonstrateurs

11 annexes générales




"Petit à petit, l'oiseau fait son nid" : dans le Vieux-Lyon aussi, la végétation doit faire son retour. 

Octobre 2020

N'hésitez pas à contacter le service compétent.

Et si vous participiez à la végétalisation de la ville en jardinant au pas de votre porte ?

La ville de Lyon :

  • vous accompagne dans votre projet
  • réalise les travaux nécessaires
  • vous fournit terre, végétaux et conseils de jardinage
  • et vous confie ensuite la gestion du jardin de rue
Pour en savoir plus, cliquer ici

Un jardin de rue ?

A travers son programme «Lyon, Ville nature», la Mairie vous propose de participer à la végétalisation de la ville en jardinant au pas de votre porte.
Pour en savoir plus, cliquer ici
Connaitre les initiatives de jardins de rues près de chez vous : Cartographie Umap

Quelles plantes pour les jardins de rue ?

  • Vivaces : Campanule, Giroflée, Sauge, Muflier, Rose trémière, Linaire …
  • Pour un aspect plus sauvage : Vipérine, Marguerite, Mauve sylvestre, Centaurée, Scabieuse, lotier corniculé
  • Plantes grimpantes : Chèvrefeuille, jasmin, passiflore...
  • Bulbes à planter en automne : Perce-neige, muscaris, crocus, narcisse et tulipe botanique...
Contact : jardinderue@mairie-lyon.fr

Ressources disponibles :