Actualités
Des histoires
Cathédrale Saint-Jean
Gare St-Paul
Palais de Justice
Palais de Justice (1/3)
Palais de Justice (2/3)
Palais de Justice (3/3)
1er et 2ème épisodes
3ème et 4ème épisodes
5ème et 6ème épisodes
7ème et 8ème épisodes
9ème et 10ème épisodes
Depuis 2013...
Musées Gadagne
50 ans du secteur sauvegardé

 

 

 

 

 

> Patrimoine > Palais de Justice > Neuvième et dixième épisodes



Feuilleton : la restauration du Palais de Justice historique

Neuvième épisode :
Dans huit mois, on emménage !

(extrait de notre journal n°137 - novembre 2011)

Vue de l’extérieur, la restauration du Palais de Justice Historique semble terminée car les derniers échafaudages ont disparu.
Seule reste l’emprise de la base vie du chantier côté quai, cernée de ses palissades.
Mais les travaux se poursuivent à l’intérieur de la moitié sud du bâtiment.
Au rez-de-chaussée, les voûtes centrales sont entièrement libérées et réparées et le dallage du sol est en cours de pose. Après le déséchafaudage de la salle d’assises et de deux des trois salles d’audience principales de l’ancienne Cour d’Appel du premier étage, la salle des pas perdus a été entièrement échafaudée. Ses dômes, ses colonnes et ses décors sont nettoyés et en cours de restauration.
Les châssis métalliques garnis de verre armé martelé des six grandes ouvertures hautes en demi-lune ont été remplacés par des châssis en bois, réalisés suivant les dessins de Baltard, dont les vitrages transparents permettront de voir le ciel depuis la salle. L’escalier d’honneur sud de la Cour d’Appel est en cours de réfection totale pour lui donner le même lustre que celui déjà restauré au nord (gommage des pierres de taille, reprise des enduits et réalisation d’un décor de fausses pierres d’appareil). À signaler la qualité de la réalisation de ces escaliers où les volées monumentales comprenant marches, limons et sousfaces sculptées sont toutes réalisées en un seul bloc de pierre de Villebois.
Une seconde salle d’assises à décor contemporain est en cours de réalisation au niveau du rez-de-chaussée ; elle fera le pendant de la salle pénale sécurisée déjà livrée en première tranche des travaux côté nord.
Au premier étage, les bureaux de la Cour d’Assises ont été totalement remodelés et étendus au deuxième étage de l’aile ouest, en façade sur la rue Saint-Jean, grâce à la réalisation d’un nouvel escalier intérieur en chêne.
Les locaux de la future Maison du Rhône, au rez-de-chaussée et à l’entresol de la moitié sud-ouest de l’ancienne prison, sont en cours de réhabilitation, les façades de leur cour intérieure étant aujourd’hui entièrement nettoyées.
« Le triomphe de la Vérité », une des toiles de Thomas Blanchet (celles-ci provenant de l’ancien Palais de Roanne étaient placées au plafond de deux salles d’audiences nord) a été restaurée et remise en place. Elle est superbe et lumineuse. L’autre est en cours de restauration dans un atelier spécialisé. Tandis que le mobilier historique est en cours de restauration, le mobilier contemporain a fait l’objet d’études spécifiques afin de l’adapter aux fonctions et aux lieux.
Peu à peu se profile la future prise de possession des locaux par la Cour d’Appel. Celle-ci se déroulera entre mai et juillet 2012 et fera l’objet de notre dernier épisode, dans le n° de juin prochain.

Denis Eyraud

Dixième et dernier épisode :
Le chantier prend fin...

(extrait de notre journal n°138 - juin 2012)

Après quatre années de travaux, de mai 2008 à mai 2012, ce chantier exceptionnel s’achève.
Venant après un examen – parfaitement réussi ! – par la Commission de sécurité, le 24 avril dernier, la réception de la seconde phase des travaux et la remise des clés aux maîtres d’ouvrage se sont déroulées le 11 mai. Quai Romain Rolland, la partie nord de la base vie du chantier a été évacuée et l’escalier monumental libéré et remis en service. Seule subsistera, jusqu’à la fin du mois de juillet, la partie sud de cette emprise. En effet, il faut à présent procéder à la levée des réserves et aux divers emménagements permettant de rapatrier les services de la Cour d’Appel de Lyon délocalisés à La Part-Dieu durant les travaux, et de mettre l’ensemble de l’établissement en configuration définitive avant la rentrée.
Pendant le mois de juillet seront réalisés quelques ouvrages qui ne pouvaient pas être faits en présence du public. Ainsi, à l’entrée de la salle des pas perdus, un sas entièrement vitré remplacera l’ancien sas en bois, non d’origine et particulièrement inesthétique. La mise en lumière de la façade sera effectuée par les services de la Ville de Lyon et les travaux d’aménagement de la place située devant le Palais seront entrepris sous maîtrise d’ouvrage du Grand Lyon dans le cadre du grand projet des « Rives de Saône ».
Mais, pour ce qui est des travaux de restructuration et de restauration du Palais proprement dit, il est enfin temps d’écrire le mot FIN.
Les Journées Européennes du Patrimoine des 15 et 16 septembre prochains, permettront aux Lyonnais de visiter leur Palais des « 24 colonnes » entièrement rénové. Ils pourront, en particulier, admirer ses 7 prestigieuses salles d’audience, sa gigantesque salle des pas perdus du premier étage, ainsi que la nouvelle galerie d’entrée des services, située sous le péristyle au rez-de-chaussée.

Denis Eyraud

> Patrimoine > Palais de Justice> Neuvième et dixième épisodes


Contacts | Mentions Légales & Credits | English version