Actualités
Des histoires
Cathédrale Saint-Jean
Gare St-Paul
Palais de Justice
Palais de Justice (1/3)
Palais de Justice (2/3)
Palais de Justice (3/3)
1er et 2ème épisodes
3ème et 4ème épisodes
5ème et 6ème épisodes
7ème et 8ème épisodes
9ème et 10ème épisodes
Depuis 2013...
Musées Gadagne
50 ans du secteur sauvegardé

> Patrimoine > Palais de Justice > Premier et deuxième épisodes



Feuilleton : la restauration du Palais de Justice historique

Premier épisode
où le lecteur découvrira que c’est merveille de retrouver le Palais sur sa base.

(extrait de notre journal n°129 - juin 2008)

Comme nous l’avons indiqué dans le n° 127 de notre Journal (novembre 2007), la très importante intervention sur cet édifice est prévue pour durer quatre ans. Le chantier a débuté le 14 mai 2008 sur un site dont la particularité est qu’il restera partiellement occupé par la Cour d’Appel de Lyon et la cour d'Assises. Deux phases de travaux comparables, de deux ans chacune, se succéderont : sur la moitié nord, puis sur la moitié sud.
Une surface importante, située devant le Palais, sera annexée au chantier pour les installations permanentes. Un escalier provisoire a été construit devant l’escalier monumental, ainsi qu’une galerie surélevée, située dans l’axe de la façade, pour permettre au public d’accéder aux salles d’audience sans traverser les aires d’installation du chantier.
Les deux jardinets, situés de part et d’autre de l’escalier monumental, ont été supprimés, leur emprise étant incorporée à ces aires. Ils ne seront pas reconstitués, mais leur surface sera intégrée au réaménagement du quai et de ses abords, que la Ville et le Grand Lyon réaliseront, dans le cadre du projet des berges de la Saône, en vue de créer une véritable place du Palais de Justice, une place qui corresponde à l’échelle du bâtiment.
Excusez le jeu de mot, mais ce n’est que justice de rendre à cet espace la dimension qu’il avait autrefois !
Le dégagement du pied de la façade historique (malencontreusement enterré par l’adjonction de terre végétale, destinée à la réalisation de jardinets) montre déjà combien celle-ci gagne à retrouver son aspect initial.
Lors de cette remise à niveau, deux éléments relativement anciens et intéressants (mais, rappelons-le, totalement étrangers au projet de l’architecte) ont été mis à jour : un puits maçonné, au sud ; un bassin rond, en pierre, ayant servi de fontaine, avec jet d’eau central, au nord. Curieuse correspondance devant un bâtiment qui visait la perfection néo-classique et jouait, dans ses moindres éléments, avec l’équilibre et la symétrie....
Les réseaux techniques existants (chauffage, eau, électricité, informatique, téléphone, système de sécurité contre l’incendie...) sont en cours de repérage, d’individualisation et de re-branchement, afin qu’au 14 juillet prochain la séparation totale entre la zone en chantier et celle en exploitation soit effective.
Commencera, alors, la restauration proprement dite. À suivre....

Denis Eyraud



Deuxième épisode
Où l’on retrouve une partie du Palais barricadée et enveloppée.

(extrait de notre journal n°130 - novembre 2008)

Depuis le mois de juin, des transformations importantes ont été opérées, dont certaines sont bien visibles depuis la voie publique et modifient l’environnement immédiat de la moitié nord de l’édifice actuellement en chantier et de la façade principale.
La base de vie du chantier a été mise en place au sein d’une emprise logistique importante située devant la totalité de la façade principale du Palais, quai Romain Rolland, et entourée d’une haute palissade. Afin de maintenir le passage des piétons le long de la clôture, un trottoir a été réalisé, protégé de la circulation par des barrières métalliques.
Un escalier et une passerelle ont été installés pour permettre le libre accès du public à la salle des pas perdus et aux salles d’audience, en passant au-dessus de l’emprise des installations de chantier (ils resteront durant les 4 années des travaux).
Une grue importante a été montée dans la cour nord-est.
Les façades de l’aile nord du bâtiment située le long de la rue du Palais de Justice ont été échafaudées. La restauration des façades en pierre et des fenêtres est en cours. La modification du comble de cette aile est presque achevée, sa nouvelle charpente métallique est posée.
Les démolitions des bâtiments parasites de la cour nord-ouest sont terminées et les voûtes du rez-de-chaussée de la partie nord ont été dégagées.
La galerie située sous le péristyle, future entrée des services de la Cour d’Appel, est, elle aussi, entièrement dégagée.
Trois gaines d’ascenseur sont en cours de réalisation.
Tout le mobilier historique de cette moitié du Palais a été transporté dans l’atelier des artisans restaurateurs.

Denis Eyraud

> Patrimoine > Palais de Justice > Premier et deuxième épisodes


Contacts | Mentions Légales & Credits | English version