Journal RVL n° 093 - février 1996


Sommaire


❏ L’édito p. 1
L'édito de Denis Eyraud, président  :
Bonne année.

  • Les tags
  • La statue de la vierge au 5 rue Jean Carriès
  • SEMIRELY quel avenir
  • Du nouveau pour la loi Malraux
  • Vitrail Saint Georges (Singapour),
  • Palais de justice (travaux)
  • Et auberge de jeunesse
  • Nouvelles boutiques,
  • Art contemporain à la maison des avocats
  • Cinquantenaire (RVL)
  • V L : zone touristique ?
  • Vie nocturne dans le Vieux-Lyon
  • Signalétique dans le Vieux-Lyon

Édito


Bonne année.

En ces temps difficiles pour beaucoup d'entre nous, il semble aisé de souhaiter que la situation s'améliore et qu'enfin arrive une bonne année.

Mais ces incitations traditionnelles du mois de Janvier ne seraient-elles pas seulement le reflet de notre peur que l'an nouveau soit pire que celui que nous avons quitté ?

Ne vaudrait-il pas mieux décider d'œuvrer ensemble pour que 1996 soit effectivement meilleure et inciter tous nos proches à se joindre à un grand mouvement pour faire reculer la crise, le chômage, la misère, l'insécurité... Chacun à sa place, dans son environnement, peut faire quelque chose.

Le monde associatif, en particulier, est riche en possibilités d'actions et de combats pour améliorer la vie. Comme d'autres associations, la Renaissance du Vieux Lyon offre à ses adhérents l'opportunité d'agir pour le bien commun. La célébration du cinquantenaire de notre association nécessitera de nombreux bénévoles pour l'organisation des manifestations. Notre changement de locaux sera également l'occasion pour beaucoup d'aider le secrétariat à remplir son rôle sans interruption dans les difficultés d'un déménagement. Nos diverses commissions de réflexions et d'actions sont toutes demandeuses de participants motivés, porteurs d'idées nouvelles pour résoudre les problèmes auxquels notre quartier se trouve confronté, ou pour organiser nos voyages et nos conférences...

Si, en 1996, chacun d'entre nous se sent concerné par la vie de notre association et s'engage efficacement aux côtés de ses responsables, alors cette année sera sûrement pour la Renaissance du Vieux Lyon, pour tous ses membres et pour notre quartier ancien une bonne, très bonne année.


Denis Eyraud

Président de la Renaissance du Vieux-Lyon