Journal RVL n° 083 - juin 1993


Sommaire


❏ L’édito p. 1
L'édito de Chantal Féminier-Berger, Présidente :
La survie du Vieux-Lyon, c'est l'affaire de tous,
et aussi celle... des adhérents de la RVL.

  • Le palais de justice doit déménager
  • La RVL forme des étudiants
  • Révision du plan de sauvegarde
  • Résultats de l’enquête sur le journal
  • 75 traboules à Saint Etienne
  • La rue Juiverie « Blasonne » (blasons)
  • Vandalisme au 1 rue du Bœuf (imposte en bois)
  • Dossier commerces, enseignes et stores-bannes
  • La plus ancienne licence 4 du Rhône (restaurant « Le Soleil »)
  • La maison du Châmarier se refait une beauté (restauration)
  • Grilles du palais Saint-Jean (travaux du métro), Carnaval à Saint-Georges,
  • Entrée du métro

Édito


La survie du Vieux-Lyon, c'est l'affaire de tous,
et aussi celle... des adhérents de la RVL

Les commerçants voient avec inquiétude le transfert du Palais de Justice à la Part-Dieu. Les pouvoirs publics ont-ils mesuré toutes les conséquences de cet acte sur l'avenir économique du quartier ? (voir notre article sur le Palais de Justice).

La question leur est posée...

Mais nous autres, adhérents de la RVL, nous avons aussi notre responsabilité. Nous réglons notre cotisation, nous travaillons activement au sein de l'association ; mais que faisons-nous pour aider les commerçants et les artisans... et faire vivre le quartier ?

Achetons-nous nos cadeaux dans les boutiques d'art, avons-nous découvert tous les artisans qui s'installent régulièrement, connaissons-nous les quelques bons restaurants du quartier ?

Le Vieux Lyon n'est pas réservé aux noctambules et, en concertation avec d'autres associations, nous nous battons, et nous nous battrons, pour que le fragile équilibre entre commerces de jour et commerces de nuit ne soit pas rompu.

Ayons à cœur de faire connaître à nos amis lyonnais un Vieux Lyon "quartier vivant" et non pas seulement "quartier historique et architectural".


Chantal Féminier-Berger

Présidente de la Renaissance du Vieux-Lyon