Bulletin RVL n° 033 - mai 1979


Édito : 


Les "TROIS SOLEILS" du VIEUX LYON 

"TROIS SOLEILS" trois quartiers, ceux de St Georges, St Paul, St jean qui ont battu au rythme de Leurs cœurs, le samedi 12 mai 1979.

Sous le soleil, de ta rue de la Quarantaine à la rue St Paul, tout le VIEUX-LYON était en fête.


A St GEORGES tout honneur, n'était-il pas le premier soleil ? Soleil que l’on retrouve sur les multiples et très belles bannières qui flottent dans les rues du quartier. Saviez-vous que depuis plus de deux mois toute une équipe de bénévoles – avec le concours de l’association "Saint-Georges Village" a travaillé à cette réalisation.

St "GEORGES avec Guignol : celui du "Castellet des Carabates" au pied du Gourguillon, ravissait tes majorettes de la ville de Lyon qui avaient auparavant défilé dans les rues avoisinantes et celui de Christian CAPEZZONE qui dans Le même temps, faisait revivre la place de Trinité, "Théâtre dans le Théâtre", poésie du quotidien…


SAINT-PAUL, notre deuxième soleil, qui ici devient "étoile" : l’"Étoile du Vieux-Lyon" n’ouvrait-elle pas ses locaux du 10 de la rue Juiverie aux passants, afin qu'ils puissent venir s'initier au filage, à la fabrication des émaux au Théâtre ? Ils étaient accueillis par les accents de La Clique de St Fons et par de nombreux artisans qui, pour un jour avaient mis leurs métiers dans la rue.


SAINT-JEAN, troisième soleil, avait délaissé l’ombre de ta Cathédrale pour conquérir d’autres espaces : les places du Change et du Gouvernement ; la musique avait déjà investi la Loge de Soufflot : concerts de harpe, flûte, clavecin, violoncelle joué par des musiciens anglais, tandis que le pas des danseurs de "La Lionnaise" résonnait sur les estrades dans un Chatoiement de couleurs.

Sur la place du Change, I'Association des commerçants avait dressé une tente sous laquelle ces derniers offraient aux acteurs du jour (en passant par les concurrents de la course pédestre organisée par l'Institut d 'Administration des Entreprises) boissons et nourritures solides.


Ces trois soleils ont brillé très tard le soir… Et comme tous les Soleils, nous savons qu’ils reviendront bientôt…


Olivier Girerd
Président de la Renaissance du Vieux-Lyon


Nous tenons à remercier la municipalité qui, par l’intermédiaire du comité des fêtes de la ville a donné à ce "Mai de Lyon" les moyens d’exister et permis à beaucoup de Lyonnais (et de gens d’ailleurs…) de redécouvrir la "fête"…