Journal RVL n° 107 - novembre 2000


Sommaire



❏ L’édito    p. 1
Chrystèle Peyrachon, présidente
L'heure des bilans

  • La maison du Chamarier, en 1911 déjà une restauration
  • Des soucis dans le Vieux-Lyon : les quais, la propreté, restauration du 7 rue Saint Georges
  • Restauration du 21 rue du Bœuf : fin des travaux,
  • Nouvelles signalétiques
  • Présentation du livre « Lyon un site une cité »,
  • Le Japon et Lyon (horloge astronomique)
  • Conférences : Le quartier Saint-Nizier et le gothique à Lyon au XVe siècle (journée d’études)


Édito : 


L'heure des bilans

Peut-être est-ce parce que la fin de l'an 2000 approche... la RVL est aujourd'hui à l'heure des bilans.

En effet, une commission spéciale "Vieux-Lyon 2010" s'est formée et dresse un inventaire complet du présent et du futur du Vieux-Lyon. Pour quelles raisons faire le point sur ce qui s'est fait et sur ce qui reste à faire ?

D'une part, cela fera bientôt deux ans que l'UNESCO a inscrit le site historique de Lyon sur la liste du patrimoine mondial.

D'autre part, il y a maintenant 5 ans que nous avons réalisé et publié un premier dossier sur "le Vieux-Lyon en l'an 2000", que nous souhaitons mettre à jour en intégrant les évolutions que nous constatons chaque jour dans le Vieux-Lyon, en recensant ce qui s'est fait depuis ce travail et en pointant ce qui, à notre sens, doit être pris en compte dans les années à venir.

Et enfin, perspectives électorales obligent... c'est pour nous l'occasion de faire connaître à tous ceux qui s'intéressent à l'avenir et au développement de notre cité et de ce quartier en particulier, le fruit de notre réflexion et nos constats. Nous vous présenterons ce travail lors de notre prochaine Assemblée Générale fin novembre.

Venez nombreux !


Chrystèle Peyrachon
Président de la Renaissance du Vieux-Lyon