Journal RVL n° 101 - novembre 1998


Sommaire



❏ L’édito    p. 1
L'édito de Denis EYRAUD , Président :
3 ans déjà !

  • De profundis, juillet 1993 (Office de Tourisme, Bellecour)
  • Les paraboles à Lyon
  • La charte Lyon-Marseille et le patrimoine (charte de coopération)
  • Pourquoi sauvegarder notre patrimoine ? Pourquoi le réhabiliter ?
  • Le musée Gadagne : c’est parti (restauration)
  • Culture et patrimoine : « L’outil en main de Lyon » (association),
  • Urbanisme et Patrimoine à Lyon (musée Gadagne),
  • Histoire du point du jour, association culturelle de Saint Irénée et Saint Just
  • « Lyon confluence », l’avenir du sud de Lyon
 

Édito : 


3 ans déjà !

La Renaissance du Vieux Lyon a proposé à la Municipalité lyonnaise une action contre la prolifération anarchique des paraboles de télécommunications sur les façades et les toits du Site Historique de Lyon. Celle-ci a été lancée le 18 septembre dernier par Jacques Moulinier, Adjoint au Maire chargé des Nouvelles Technologies de Communication, ceci malgré les réticences de certains qui expliquent, à qui veut l'entendre, que l'on ne peut rien contre le droit à l'information et que le fait de recouvrir les toits du Vieux Lyon de ces disques inesthétiques procède d'une inéluctable modernisation. Qu'est-ce qui a caractérisé, une fois de plus, la RVL dans cette opération ? Son enthousiasme C'est bien grâce à lui que, pendant plus de 5O ans, notre association a transporté des montagnes d'immobilisme et sauvé un quartier dont les taudis nauséabonds étaient promis par d'autres augures aux pics des démolisseurs. Mais les pages du grand livre de la RVL se tournent. 

II est en effet traditionnel que le mandat du président de l'association ne dure pas plus de 3 ans. En décembre prochain la RVL se dotera donc de nouveaux dirigeants qui sauront poursuivre avec zèle la tâche entreprise par leurs prédécesseurs.

Cette excellente tradition a pour seul but de préserver ce qui fait l'originalité et l'efficacité de l'action de la RVL : son enthousiasme, celui de tous ses membres pour la sauvegarde et la mise en valeur du patrimoine des lyonnais, ainsi que pour la qualité de la vie dans les quartiers historiques de Lyon.

Restons enthousiastes !


Denis EYRAUD

Président de la Renaissance du Vieux-Lyon