En attendant Soufflot...


(Extrait du journal RVL n° 152, juin 2019)

Deux associations, De Condate à Lyon Confluence et Sauvegarde et Embellissement de Lyon, ont eu la belle idée de proposer que l’imposant chantier de restructuration du Grand Hôtel Dieu s’achève en honorant l’architecte de ce chef-d’oeuvre, à qui Lyon doit tant. Si la monumentale façade de l’édifice retrouvant aujourd’hui sa splendeur passée reste la signature majeure de tout ce que Jacques- Germain Soufflot a conduit dans notre ville et peut être considérée comme le « manifeste » de l’artiste (celui-ci n’a pu, hélas, en apprécier lui-même la vision, puisque les travaux s’achevèrent bien après sa mort), d’autres lieux portent l’empreinte d’un génie qui sut aussi être un remarquable urbaniste : le quartier Saint-Clair, par exemple, situé sur la même rive droite du Rhône, mais plus au nord, en amont du pont Morand, et gagné sur une lône du fleuve, fut aménagé selon ses plans.

Or, qu’est-ce qui à Lyon honore ce visionnaire ? Seule une petite rue, proche de la Loge qu’il métamorphosa, porte son nom.

Le projet des deux associations, évoqué dans notre n° 150, prend heureusement forme et nous espérons que les touristes accueillis dans le tout nouvel hôtel ne manqueront pas bientôt de se faire photographier à côté de la statue* de l’architecte, s’immortalisant luimême devant le dôme couronnant sa magnifique façade blanche…
*Ndlr : Statue de Soufflot, projet à venir d'une statue, quai Jules Courmont (dossier piloté par 2 associations, De Condate à Lyon Confluence et Sauvegarde et Embellissement de Lyon)