Journal RVL n° 145, novembre 2015


Sommaire


❏ L’édito p. 2
de Véronique Nether, présidente : Laisser une trace…
❏ Patrimoine p. 1 à 9
• Dossier : - Le Vieux-Lyon, en équilibre sur le fil…
• La RVL à la 36e rencontre nationale des agences d’urbanisme
• Le Temple du Change renaît
• La direction de la Culture au Palais de justice
• Des pierres et des hommes : la maison des lions
• Le Palais de Bondy, une restauration indispensable
• Patrimoine Canut
❏ La RVL et le Vieux-Lyon p. 10 à 12
• JEP 2015 : tradition et ouverture sur le Handicap
• Le point sur l’habitat dans le Vieux-Lyon
• Cours et traboules : des conventions fragilisées
❏ Entre-nous p.13 à 14
• Invitation à l’AG
• Comptes-rendus des voyages et conférences
❏ À lire p. 15
❏ La chronique du Père Craquelin p. 16
❏ Le jeu p. 16

Édito


Laisser une trace…

Fidèle à sa tradition, la RVL publie un nouvel opus : Sur le fil… Sauvegarder le Vieux-Lyon au XXIe siècle.
Pourquoi, à l’heure de la dématérialisation, publier un livre ?
Aujourd’hui, grâce à internet, nous pouvons consulter presque tous les ouvrages conservés dans les grandes bibliothèques du monde. Ce nouveau mode de communication a considérablement élargi le champ des échanges et favorise désormais les transversalités et les enrichissements mutuels.
Or, les disquettes, les CD ou autres DVD sont à la merci des évolutions technologiques, qui les rendent vite obsolètes, voire inexploitables, provoquant la disparition de tout un pan de la connaissance que, très « prétentieusement », l’on pensait définitivement stockée pour les générations futures !
Aussi avons-nous, une nouvelle fois, choisi le livre pour transmettre « le précipité de réflexions et de relations d’expérience » (expression que j’emprunte à Philippe Dujardin) issu des réflexions du colloque qui clôturait la très riche année du cinquantième anniversaire du secteur sauvegardé.
Nous espérons que cet ouvrage, qui a rassemblé près d’une trentaine de personnes pour la réalisation de ses pages (experts, habitants et usagers du Vieux-Lyon), sera fondateur d’une nouvelle réflexion à propos des équilibres à rechercher.
Formulons le souhait que ces derniers soient, dans l’avenir, davantage le fruit d’une ouverture et d’une créativité partagées que d’une attitude strictement défensive.
Véronique Nether
Présidente de la Renaissance du Vieux-Lyon