La Romanité en Poitou


27/28/29 septembre 2019, voyage avec Annick Bideau

Lors de notre sortie à Cluny, Michel Dupupet, a conclu sur l’originalité de la « Romanité en Poitou ». 

Allons donc découvrir ce bijou. Nous serons accompagnés par le père Philippe Abadie, spécialiste de l’art roman et des symboles tellement présents dans toutes les fresques uniques de cette région.
Le vendredi, nous commencerons par le château de la Louvière, à Montluçon : un édifice atypique, légué à la ville par la famille de l’industriel François-Joseph Troubat, collectionneur de curiosités et sans doute un peu mégalomane... Bref, une bonne entrée en matière pour se poser la question : l’art, quel art ? De quoi alimenter la conversation du repas, pris sur l’aire « des Vérités ».
Dans le car, introduction à l’art roman, histoire de Saint-Savin-sur-Gartempe et amorce de notre fil d’Ariane : « la romanité dans le Poitou et les fresques ».
L’abbaye de Saint-Savin-sur-Gartempe est l’un des monuments majeurs de l’ouest européen. Son église abbatiale est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Elle est considérée comme un chef-d’oeuvre du génie humain, tout en étant le témoignage remarquable d’une civilisation disparue. Chaque visite est un nouvel enchantement.
Si nous en avons le temps, nous ferons un arrêt à l’église d’Antigny, qui est une perle, pour l’exceptionnelle qualité de ses fresques.
L’abbaye de Saint-Savin-sur-Gartempe © Annick Bideau
L’abbaye de Saint-Savin-sur-Gartempe © Annick Bideau
À Poitiers, nous serons hébergés à l’Hôtel Ibis, en plein centreville.
Pour notre repas, nous découvrirons « Le bouchon poitevin », cadre qui nous rappellera nos origines, mais avec des spécialités poitevines concoctées par le chef.
La journée du samedi sera entièrement consacrée à une déambulation à travers la ville et sera l’occasion d’apprécier l’architecture de différents monuments remarquables.
Nous visiterons :
L’église Saint-Hilaire le Grand, à Poitiers © Annick Bideau
L’église Saint-Hilaire le Grand, à Poitiers © Annick Bideau
- l’église Saint-Hilaire le Grand : étape sur les Chemins de Compostelle depuis le XIIe siècle, elle est inscrite à ce titre au Patrimoine Mondial de l’Unesco. C’est un bijou de l’art roman, avec un choeur et un transept d’une hauteur impressionnante et d’une grande luminosité. Remarquable par l’équilibre des volumes, son déambulatoire ouvre sur quatre chapelles, ornées de peintures murales et de chapiteaux.
- l’église Notre-Dame-la-Grande, joyau de la ville de Poitiers. La splendeur et l’éclat de sa belle façade du XIIe siècle, minutieusement sculptée, trouve ici la forme la plus parfaite de l’architecture romane poitevine. Elle se lit comme un livre d’images et raconte l’histoire de la Bible, celle des apôtres et de deux évêques. Son chef-d’oeuvre est un Christ en Majesté. (Pause-Déjeuner à « Notre Dame de Pique », une brasserie du centre-ville)
L’église Notre-Dame-la-Grande, à Poitiers © Annick Bideau
L’église Notre-Dame-la-Grande, à Poitiers © Annick Bideau
Église Ste Radegonde © Annick Bideau
Église Ste Radegonde © Annick Bideau
- l’église Sainte-Radegonde, édifice où roman et gothique se mêlent harmonieusement. Du décor de l’église romane subsistent les chapiteaux du choeur. Plusieurs d’entre eux s’inspirent du décor végétal antique, d’autres portent des scènes figurées, ce qui est novateur. Dans le clocher-porche roman, deux dalles sculptées remarquables sont insérées dans les murs. Le choeur a été repeint au XIXe siècle, gardant la cohérence du message iconographique.
- la cathédrale Saint-Pierre, édifice le plus imposant de Poitiers par ses dimensions. Sa construction fut commencée vers la fin du XIIe siècle. Elle est de style gothique angevin. L’exceptionnel, en cours de dégagement et de restauration, consiste en un décor monumental datant des années 1260-1300. Nous nous contenterons d’admirer la seule chapelle actuellement restaurée.
La cathédrale Saint-Pierre, Poitiers © Annick Bideau
La cathédrale Saint-Pierre, Poitiers © Annick Bideau
Le baptistère Saint-Jean © Annick Bideau
Le baptistère Saint-Jean © Annick Bideau
- le baptistère Saint-Jean, moins connu, mais aussi exceptionnel. Datant du IVe siècle, pour ses parties les plus anciennes, il est considéré comme l’un des monuments les plus anciens et les mieux conservés de la Chrétienté. Au XIIe, puis au XIVe siècle, il a été enrichi de fresques.
Retour au centre-ville et temps libre. Flânez dans les rues commerçantes ou résidentielles. Recherchez l’insolite dans les ruelles. Nathalie Chapelle vous initiera aux spécialités gastronomiques, souvenirs gouteux de votre enfance…
« Le bouchon poitevin » nous aura tellement séduit que nous y retournerons pour y découvrir, au dîner, une nouvelle saveur poitevine concoctée spécialement pour nous.
Soirée libre, Poitiers « by night » : l’hôtel est en centre-ville, profitez-en !

Durant notre retour, le dimanche 29 septembre, nous ferons deux arrêts, ponctués d’un déjeuner au restaurant Alexia de La Souterraine, pour découvrir deux autres merveilles :

- à Nouaillé-Maupertuis, une abbaye fortifiée, fondée au VIIe siècle. L’église actuelle remonte au XIe siècle et s’inscrit dans une phase de reconstruction d’époque romane. Un lieu calme, magnifique, empreint d’émotion.
Nouaillé-Maupertuis, une abbaye fortifiée, fondée au VIIe siècle © Annick Bideau
Nouaillé-Maupertuis, une abbaye fortifiée, fondée au VIIe siècle © Annick Bideau
Moutier d’Ahun, une abbaye en partie romane et gothique © Annick Bideau
Moutier d’Ahun, une abbaye en partie romane et gothique © Annick Bideau
- à Moutier d’Ahun, une abbaye en partie romane et gothique. Des boiseries exceptionnelles donnent vie à des animaux ou à des personnages fantastiques. Le site est aujourd’hui adhérent à la Fédération Européenne des Sites Clunisiens.
Ainsi, la boucle avec notre flânerie en terre clunysienne sera-t-elle remarquablement bouclée…
Un programme plus précis vous sera adressé ultérieurement.
Coût du week-end : 346 € par personne (supplément chambre seule 64 € ). Arrhes : 200 € à l’inscription, solde au 14 juillet. 
Départ de Lyon le vendredi aux alentours de 7 h 30. Retour, dimanche, aux environs de 19 heures.

Renseignement - Inscription
(courrier, téléphone ou courriel)

Clic ci-dessous pour s'inscrire
et payer en ligne

Renaissance du Vieux-Lyon
50 rue St Jean 69005 Lyon
Tél 04 78 37 16 04 - email : contact@lyon -rvl.com
Propulsé par HelloAsso