Bulletin RVL n° 04 - 4° trimestre 1963


Sommaire :


  • Premier colloque des cités et quartiers anciens ( 10,11,12 Mai 1963)

Édito :


Premier colloque des cités et quartiers anciens.

 10,11,12 Mai 1963

   Nous sommes heureux de vous présenter ici, dans un numéro spécial du bulletin de la Renaissance du Vieux- Lyon, de larges extraits du compte rendu sténographique du premier colloque de Lyon.
   Ces « assises nationales de la sauvegarde et de la mise en valeurs »étaient placées sous la présidence d’honneur de M. le Ministre des Affaires Culturelles, qui nous avait délégué M. l’Inspecteur général Sorlin, dont la parfaite compétence, la bienveillance et l’autorité ont été pour beaucoup dans la réussite de nos travaux.
   Les grandes associations nationales nous avaient accordé leur patronage, et une quarantaine d’associations locales y avaient délégué un ou plusieurs membres(on en trouvera la liste à la fin de ce numéro).
   Le succès de ces assises nationales a été amplifié par la présence de très nombreuses personnalités dont on lira plus loin les interventions, et par nos amis de la presse, de la radio et de la télévision régionale, nationale et internationale qui ont publié de multiples études sur nos travaux.
   Si la Renaissance du Vieux-Lyon et le Syndicat d’Initiative ont pu réussir l’organisation de ce colloque ils le doivent en partie à la Municipalité de Lyon et au Conseil général du Rhône qui les ont généreusement aidés ; à la Chambre des Notaires qui leur a prêté le cadre de salles magnifiques du xviii siècle ;à l’aide de très nombreux Lyonnais enfin, animateurs et amis de nos groupements, qui accordent depuis longtemps leur sympathie et leur amitié aux vieux quartiers, et que nous ne saurions trop remercier ici.
   En publiant ce numéro spécial, nous pensons apporter à tous ceux qui s’intéressent au problème de la renaissance des quartiers anciens, en France et à l’étranger, une documentation qui fait souvent défaut.
   Nous souhaitons en tout cas qu’il serve à resserrer les liens entre tous ceux qui se passionnent pour la cause des ensembles anciens dans les villes modernes. Si ces cahiers suscitaient des réactions, nous nous en ferions très volontiers l’écho, avant qu’un second colloque ne nous réunissent à nouveau…

Régis Neyret,
Président de la Renaissance du Vieux- Lyon