Fête de l’Union des Comités d’Intérêts Locaux du Grand-Lyon : 50 ans de vie citoyenne !


(19 juin 2010)

Le 19 juin 2010, l’ensemble des comités d’intérêts locaux (CIL) se sont retrouvés à l’Hôtel de Ville de Lyon, reçus par Gérard Collomb, sénateur-maire de Lyon et président du Grand-Lyon. 

Ils célébraient le cinquantenaire de la création de leur fédération, initiée par Paul Scherrer, qui en fut le président pendant 40 ans. 

Les CIL – cinquante comités répartis sur le Grand-Lyon – représentent une force qui n’est plus à démontrer : force de réflexion, force de propositions, parfois force d’opposition. Ils représentent surtout des hommes et des femmes à l’écoute des habitants de leurs quartiers ou de leurs communes, soucieux du développement de ceux-ci et de celles-ci, mais surtout désireux d’une concertation efficace et raisonnable concernant les grands sujets (parfois de vrais problèmes) de la cité : notamment l’urbanisme, les transports, le patrimoine, la propreté, la sécurité, le cadre de vie. 
Une expertise dans ces nombreux domaines leur permet de siéger dans des instances de réflexion (par exemple : le Conseil de développement) et d’y apporter un avis éclairé. Les bénévoles de chaque CIL, présents lors de cette journée, ont pu expliquer aux nombreux visiteurs – aux courageux visiteurs qui avaient bravé un ciel plus que maussade ! – les actions qu’ils ont menées depuis 50 ans et faire part de leurs préoccupations actuelles, une bonne occasion de se présenter à la population.  
Des animations, contrariées par la pluie, auraient dû compléter de manière interactive cette démonstration de vie citoyenne. Les tables rondes, bien à l’abri, elles, furent des temps forts de la réflexion : il y fut question du patrimoine, de l’urbanisme, des transports et de la participation des citoyens.
La Renaissance du Vieux Lyon était évidemment présente et active durant cette fête : elle tenait un stand d’information et présentait l’exposition «La Saône à Lyon. Rêves et réalités», une exposition qui vient de vivre une longue période Vaisoise, au Centre social et culturel Pierrette Augier : elle a été ici à l’origine de visites et d’ateliers, par des scolaires ou par des adultes, dont nous reparlerons dans un prochain numéro de notre Journal.
À l’occasion de ce cinquantenaire, deux ouvrages ont été édités.
Le 19 juin 2010 à l'Hôtel de Ville. © Yves Neyrolles
Le 19 juin 2010 à l'Hôtel de Ville. © Yves Neyrolles