Une placette sous le mûrier de la cathédrale


(09 avril 2014)  

Côté Vieux-Lyon, le long de la rive droite, il manquait l’aménagement d’une petite portion au pied du chevet de la cathédrale. 

Des places de stationnement occupaient cet espace jusqu’au démarrage des travaux conduits par le cabinet Dumétier. 

C’est maintenant chose faite. À l’ombre du mûrier, un nouvel espace de transition, presque une placette, a été goudronné et préservé de toute présence de véhicules grâce à l’installation de blocs de béton pouvant servir de bancs. 
Le temps du chantier de restauration de la cathédrale (quelques années encore) pourrait être heureusement mis à profit pour réfléchir à la mise en place d’une liaison plus pertinente encore entre un bâti historique de grande valeur et la rivière.