Guignol, Gnafron et Cie… à la Trinité


(25 juin 2014)  

Tout le monde connaît, a connu ou se fera un plaisir de redécouvrir Le Déménagement de Guignol, le chef-d’œuvre de Mourguet. 

Non ? Pas tout le monde ? Ah ! Bon. Ça se passait pourtant dans le Vieux-Lyon, sur la place de la Trinité, près de la Maison du Soleil. Il est vrai que c’était dans les «vieux temps»… 
Alors, on se souvient du spectacle créé par Christian Cappezzone vers la fin du XXe siècle, à une époque où il dirigeait le théâtre de la rue Carrand ? C’était un spectacle en vraie grandeur, les marionnettes étaient jouées par des comédiens qui sortaient des fenêtres des maisons de la place. On ne s’en souvient pas non plus ? Oh ! Ben alors !
Alors… on peut toujours s’inventer ou se réinventer toutes ces histoires qui, mine de rien, font l’histoire de ce quartier, en levant simplement les yeux quand on traverse ladite place de la Trinité.  
À l’initiative de notre ancien maire, Alexandrine Pesson, et de Cité Création, quelques fenêtres – aveugles ! - d’une maison sont dorénavant habitées par les personnages vedettes du célèbre arracheur de dents devenu le génial inventeur et manipulateur des marionnettes lyonnaises.  
Ne manquez surtout pas de les saluer avant de poursuivre votre chemin du côté de la rue Saint-Georges ou du Gourguillon… 
Guignol et Cie… à la Trinité ©Yves Neyrolles
Guignol et Cie… à la Trinité ©Yves Neyrolles