Une ficelle toute fraîche


(extrait du journal RVL n° 150, juin 2018)

Comme il est d’usage périodiquement pour le bon fonctionnement d’un véhicule particulièrement délicat et sensible, la célèbre « ficelle » de Fourvière a dû être reconduite pour quelques mois dans des ateliers afin d’y subir une énième révision. Celle-ci s’est doublée, cette fois-ci, d’un véritable « relookage » (est-ce bien français ?) de son intérieur, apparemment agrandi sans qu’on en ait augmenté le volume.  
Le 4 avril dernier, elle a été remise sur ses rails, après avoir fait croire un instant qu’elle pouvait partir de la cathédrale elle-même…  
Et la voici, toute fraîche et presque pomponnée, prête en tout cas à reprendre son bon et loyal service pour la commodité et le plus grand plaisir des habitants et des visiteurs, nombreux, de plus en plus nombreux, à « monter à Fourvière », et découvrir une basilique unique en son genre, mais aussi apprécier le point de vue remarquable sur une ville qui, certains jours, semble être la porte des Alpes…