Journal RVL n° 158 - juin 2022


Le Journal a été envoyé le jeudi 16 juin

Édito :


Partager nos valeurs

C'est avec enthousiasme qu’en décembre 2021 j’ai pris la présidence de La Renaissance du Vieux-Lyon.
Je mesure pleinement la confiance que vous m’avez accordée pour poursuivre les actions engagées par la longue lignée de présidents et présidentes qui se sont succédé depuis sa création.
Depuis ma prise de fonction, je peux quotidiennement apprécier le rôle essentiel de notre association auprès de nos interlocuteurs institutionnels, de nos partenaires et acteurs du patrimoine, comme du milieu associatif environnant. Je n’oublie pas, bien sûr, les habitants de ce magnifique quartier qui comptent sur notre appui pour poursuivre la bataille du maintien d’un cadre de vie agréable et serein.
Je profite de ce premier édito pour rendre un hommage particulier à Frédéric Auria auquel je succède. Dans un contexte compliqué, il a su maintenir le cap mais, surtout, offrir de nouvelles perspectives à la RVL au travers de nouveaux projets, projets que j’ai à coeur de faire vivre à mon tour.
Ainsi, par le dispositif mis en place il y a trois ans, nous poursuivrons notre contribution à la restauration du petit patrimoine du Vieux-Lyon - qui en a bien besoin ! Cela constitue, à mes yeux, un prolongement de l’acte fondateur de notre association. Aujourd’hui, nous ne pouvons que nous réjouir d’accueillir de nouvelles demandes, de les voir se concrétiser et d’en admirer les résultats au fil de nos balades dans le Vieux-Lyon.
La préservation et la mise en valeur de sites remarquables au-delà de notre périmètre habituel, la poursuite des réflexions sur la sauvegarde et la valorisation des patrimoines face aux évolutions climatiques, sont autant d’actions à poursuivre avec énergie.
Un précieux fonds d’archives, une bibliothèque d’environ 700 ouvrages, une importante photothèque, voilà une richesse documentaire inestimable dont nous sommes dépositaires et qu’il est essentiel de structurer pour mettre ces trésors à la disposition de tous.
N’oublions pas d’élargir nos vecteurs de communication pour nous faire connaitre et pour accueillir de nouvelles compétences, qui sont le gage de notre dynamisme.
La liste est longue de tous les projets dans lesquels la RVL s’investit.
Notre priorité reste de partager nos valeurs avec nos adhérents, que nous invitons à s’impliquer activement dans la vie de notre association. 
Bonne lecture de ce nouveau numéro de notre Journal et bel été à toutes et à tous !

Monique Ferret
Présidente de la Renaissance du Vieux-Lyon