Journal RVL n° 133 - février 2010


Sommaire


❏ L’édito  p. 1 et p. 2
d’Annick Lioud, présidente : 2010… Clap de démarrage… action !

❏ Patrimoine  p. 1 à 9
• Dossier : La Saône
• La restauration du palais de Justice historique, cinquième épisode
• Lyon-patrimoines : une nouvelle commission de la RVL
• Les prisons de perrache

❏ Des pierres et des hommes  p. 9
• Le 14 rue Lainerie

❏ Vie de quartier  p. 10
• Nuisances
• place du Gouvernement

❏ Entre-nous  p.11-12-13-15
• Les 80 ans d’annie Neyret
• Assemblée Générale
• Bureau et Conseil d’administration
• Journée d’études et sortie 

❏ Chronique : le petit conservatoire 
de Mireille p. 14

• L’horloger de Saint-Paul 

❏ À lire  p. 14

❏ Le jeu  p. 16

❏ Chronique du Père Craquelin  p. 16

Édito : 


2010…  
Clap de démarrage… action !


Page blanche d’un nouveau chapitre… Un début d’année est plein de promesses, plein d’espoirs, plein de résolutions, comme un nouveau départ.

Pour beaucoup, l’année écoulée fut un peu grise, difficile, incertaine.

J’aimerais que pour tous, 2010 soit meilleure, meilleure car plus riche en découvertes, en réussites, en expériences.

Pour la RVL, elle sera bonne en fonction de ce que chacun y apportera : une écoute toujours plus vive de notre quartier, une réflexion plus affinée et positive sur les changements à apporter, une participation encore plus engagée à la vie de l’association et aux missions qu’elle se donne.

Nous ne devons pas perdre de vue que nous avons la chance d’être des citoyens acteurs de leur cité. Il y a du travail pour toutes les compétences, nous comptons sur les vôtres et nous ne connaîtrons pas la crise… du bénévolat !

Une année d’action, volontaire et dynamique, au cours de laquelle chacun aura sa place et s’y épanouira, une année où les problèmes trouveront une solution, où les cohabitations pourront être harmonieuses, où l’ouverture au monde et aux visiteurs se fera sans arrière-pensée…

Un rêve ? sans doute, mais pourquoi s’interdire d’y croire puisque c’est à nous de le réaliser ?

Je souhaite à tous d’être acteur de bonheur.


Annick Lioud

Présidente de la Renaissance du Vieux-Lyon