Journal RVL n° 140 - juin 2013


Édito : 


Et si la Renaissance du Vieux-Lyon vous était contée ?


Et on me la conte depuis les années 80… Régis Neyret me suggère d’en prendre la présidence dès cette période. Mais j’ai résisté, résisté jusqu’à ce que…

Le bon moment, la bonne équipe et le reste a fait l’affaire !

Le reste ?

Ce furent ces cinq dernières années à travailler avec une équipe chaleureuse, vivante et motivante, au sein de laquelle j’ai pu observer la richesse et la qualité du travail des commissions : la commission animation culturelle qui nous permet de découvrir d’autres patrimoines de façon ludique et agréable, la commission vie de quartier qui est notre lien avec le quartier et ses habitants, la commission Lyon-Patrimoines, manifestation de notre implication sur d’autres territoires que le Vieux-Lyon, et la commission communication, indispensable à notre notoriété.

Ma présidence sera donc une présidence simple et efficace, tournée autour de quelques thèmes majeurs : participer avec la Ville et l’État à l’organisation du 50e anniversaire du Secteur Sauvegardé ; continuer à ouvrir la RVL sur des territoires au-delà du Vieux-Lyon comme l’avait initié Annick Lioud ; renforcer notre rôle de passeur en nous ouvrant aux nouveaux modes de communication ; maintenir le niveau d’implication de la RVL dans les affaires de la Ville ; rester un interlocuteur à l’écoute des habitants, des visiteurs et des collectivités, nos partenaires dans cette aventure dès l’origine.

Bref, en un mot, rester un acteur de la cité et une association connectée à la vie, que ce soit avec les acteurs de tous les jours ou avec les édiles et autres décideurs sans lesquels nous ne ferions pas partie de l’histoire.


Véronique Nether

Présidente de la Renaissance du Vieux-Lyon