Le Musée Miniature & Cinéma


Venez découvrir l’incontournable Musée Cinéma et Miniature au cœur du Vieux Lyon, situé à deux pas de la Cathédrale Saint-Jean et au pied de la basilique de Fourvière. Ce musée réunit les deux passions de l’artiste miniaturiste fondateur Dan Ohlmann : la magie des effets spéciaux au cinéma et l’art de la miniature !
Deux musées en un, un concept unique en Europe !
Musée fermé jusqu’à nouvelle annonce du gouvernement, à très vite !
Notre musée restera fermé jusqu’à l’annonce du Gouvernement donnant les autorisations de réouverture.

Dan Ohlmann, invité de "Vous êtes Formidables",
vendredi 4 décembre 2020 sur France 3 Auvergne-Rhône-Alpes.

(vidéo de 2'34")

JT 13 H France 2 

mardi 1er décembre 2020

(vidéo de 4'41") 

JT 12/13 France 3 Auvergne Rhône-Alpes 

vendredi 1er mai 2020

(vidéo de 1'22") 

Exposition "Le Vieux-Lyon a du talent" 

 à l'occasion du 70e anniversaire de la RVL
Photographies d’Yves Neyrolles,

 du 18 novembre 2016 au 31 janvier 2017

  • Exposition "Le Vieux-Lyon a du talent"
  • 21 panneaux sur tout le Vieux-Lyon,  associant habitants, artisans et commerçants, c’est-à-dire tous ceux qui font vivre ce quartier remarquable.
  •  Le Vieux-Lyon, secteur sauvegardé, le tout premier en France : « sauvegarder le Vieux-Lyon, le garder sauf, le garder vivant ».

Le panneau n° 18

avec Dan Ohlmann et Aurélie Moreau


Dan Ohlmann, 60 ans, 

miniaturiste et directeur du 

musée Miniature et Cinéma 

à la Maison des Avocats

60 rue Saint-Jean, 69005 Lyon, 04 72 00 24 77, contact@museeminiatureetcinema.fr, www.museeminiatureetcinema.fr

En octobre 1989, j'ai planté le chapiteau d'exposition de mes miniatures sur la place Saint-Jean. À cette époque, j’allais d’une grande ville à une autre à travers toute la France.

Or, j'ai eu un véritable « coup de cœur » pour Lyon. Quelques Lyonnais l’ayant eu aussi pour moi, j’ai pu aisément mettre fin à mon itinérance et m’installer 2 rue Juiverie dans l’ancienne gare du funiculaire reliant Saint-Paul à Fourvière. Ce local appartenait aux TCL, il était à louer. En janvier 1990, j’ouvrais là le Palais de la Miniature.
Le quartier Saint-Paul m’a tout de suite énormément plu. Je venais de vivre deux ans à Paris, souffrant de l’immensité de la ville et des difficultés qui s’en suivent dans les relations humaines. Ici, au contraire, j’ai aussitôt bénéficié avec ma famille d’un accueil formidable et chaleureux. À Saint-Paul, tout le monde se connait et la vie y est affective.
J'ai également profité de la présence de personnes âgées qui m'ont raconté beaucoup de choses sur le lieu dans lequel je vivais, sur le quartier, sur les commerçants et sur la vie d'autrefois.
Ces personnes, aujourd'hui disparues, étaient de véritables mines à souvenirs, elles étaient la mémoire précieuse du quartier, toujours prêtes à m’apprendre des choses troublantes et émouvantes sur certains lieux comme l’Hôtel Celtic (aujourd’hui transformé en Collège Hôtel) qui fut un lieu terrible de la Gestapo, mais aussi sur la vie dans les caves chaque fois que retentissait la sirène annonçant un bombardement.
Pour moi, c'est important d'habiter à l'endroit même où on travaille, car un quartier ne doit pas être mort. Trop de gens ferment leurs boutiques et partent à 20 km pour rejoindre leur famille. L’ambiance de la rue s’en ressent, sans enfants, sans causeries entre voisins quand tombe le soir. Dans les années 80, nous avons apporté de la vie et exorcisé fort heureusement par nos rires certains lieux trop marqués encore par les difficultés du passé.
En fondant un musée rassemblant mes créations dans le Vieux-Lyon, j’ai eu le sentiment d’apporter quelque chose à ce quartier beau et patrimonial. Et puis, là où il y a du patrimoine, il y a des visiteurs. La clientèle du Vieux Lyon n'est pas la même que celle des plages, ce sont des gens qui aiment l'Art et les pierres anciennes. Ces visiteurs ont toujours été très attirés par les musées.
Je suis peut-être naïf, mais il m’a semblé que les Lyonnais ont toujours adoré « leur Vieux- Lyon ». Ils le visitent souvent et y amènent leurs amis, ce qui est très bien pour celui qui s'y installe. Mon activité de musée existe depuis maintenant 20 années. Elle avait un grand besoin de cette clientèle fan de patrimoine. De plus, les Lyonnais sont friands de lieux insolites, de trésors secrets à fouiller. Mon petit Palais de la Miniature correspondait à ce qu'ils aimaient pour les sorties cocasses du Week End !
En revanche, je supporte mal l'incessante et mauvaise qualité des musiques de rues qu’on entend dans le Vieux-Lyon. Bien des musiciens sont d’un niveau très moyen, trop répétitifs, mais, surtout, ils usent de manière inacceptable d'instruments amplifiés.
J'ai habité dans la superbe ville de Sarlat dans laquelle avait été créé un comité de sélection formé de vrais mélomanes et de musiciens du Conservatoire. Tout musicien de rue devait fournir un CD présentant son travail. S’il était accepté, c’était sans aucune amplification et s'il ne faisait pas du mauvais « casse tympans ». Quel plaisir c’était de déambuler dans Sarlat avec de belles musiques, et quel atout important pour les touristes !
Malgré ces réserves, je resterai pour toujours ravi d'avoir eu la chance de vivre dans un aussi beau quartier Renaissance, ressenti comme un « village » en pleine ville par ceux qui y habitent. Tellement de gens vivent dans des lieux peu pittoresques et trop tristes...
Le Vieux Lyon est une merveille, mais il serait grave que celle-ci soit visitée avec la même surpopulation que celle qu’on rencontre au Mont Saint-Michel. Or, depuis 20 ans que je suis ici, je constate que la rue Saint-Jean rassemble la presque totalité des visiteurs alors qu'une bonne dizaine d'autres rues sont aussi des splendeurs à voir. À quand la mise en place d’une sorte « d’itinéraire des trésors du Vieux-Lyon », exactement comme il a été fait à Venise ou à Florence ? Toutes leurs ruelles sont investies par les visiteurs !
J'ai connu la RVL dès 1990, grâce à une visite dans mon atelier d'artisan, à Saint-Paul. Régis et Annie Neyret sont venus me saluer pour faire connaissance. C’est par eux que j’ai rencontré cette association et découvert les actions de toute une équipe passionnée de patrimoine. Les membres de la RVL ont une deuxième passion : le contact avec les habitants et l'intérêt constant de conserver la vie dans les trois quartiers afin de ne jamais faire du patrimoine un musée mort à visiter. Leurs fréquents contacts avec les artistes, les artisans, les commerçants, ont permis de faire de Saint-Paul, Saint-Jean et Saint-Georges des quartiers chargés de vie, très préservés, parce que leurs habitants sont consultés par les membres de l’association.

Enfin, c’est grâce à la RVL que je me trouve aujourd’hui installé dans la Maison des Avocats.

C’est elle qui m’a appris que l’immeuble, restauré par les avocats eux-mêmes au cours des années 1970, allait être mis en vente. Une mécène suisse, que mon travail passionnait et qui souhaitait m’aider, en a fait aussitôt l’acquisition. Cette Maison historique est devenue l’écrin qui accueille mes créations personnelles, celles de mes confrères, ainsi qu’un musée des décors de cinéma. C'est un lieu incroyable dans lequel je resterai.


« Regard sur la ville » une sculpture originale sur l’esplanade de Fourvière

(extrait du journal RVL n° 140, juin 2013)

Regard sur la Ville est une grande sculpture en bronze et en pierre destinée d’abord à permettre aux personnes non voyantes de découvrir le patrimoine de Lyon. Elle a été conçue par Dan Ohlmann sous la forme d’un plan panoramique en relief de la ville dont le site historique est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. .../...
Article complet ci-dessous


Palais de la Miniature : une restauration modèle

(extrait du journal RVL n° 134, juillet 2010)

Ce palais n’est pas seulement attrayant par la remarquable collection que Dan Ohlmann continue d’enrichir sans cesse de ses créations personnelles. Il peut aussi servir aujourd’hui de modèle pour les restaurations du bâti ancien. La façade donnant sur la rue Saint-Jean a été entièrement refaite ce printemps et on s’est « payé le luxe » de corriger, à cette occasion, les avanies infligées au XIXe ou au XXe siècle par des usagers peu soucieux …/…
Article complet ci-dessous


Le musée international de la miniature investit la maison des avocats

(extrait du journal RVL n° 120, juin 2005)

Après une absence de quelques années, Dan Ohlmann vient d'ouvrir le Musée International de la Miniature, dans un immeuble prestigieux du Vieux-Lyon : 1a Maison des Avocats.
II veut ainsi, selon ses dires, "franchir une nouvelle étape dans le développement de I'art…/…
Article complet ci-dessous


La rue Juiverie a perdu son palais (palais de la Miniature)

(extrait du journal RVL n° 105, mars 2000)

Ce n'était un pas un riche florentin qui ouvrait à tous son palais,...rue Juiverie
C'était Dan Ohlmann, le magicien de la miniature.
Depuis huit ans, son Palais de la Miniature a accueilli cinq cent mille visiteurs. Mais les charges d'un musée privé sont trop lourdes et le "Palais" a dû fermer ses portes. .../...
Article complet ci-dessous


Le palais de la miniature

(extrait du journal RVL n° 77, février 1992)

Le 20 Décembre 1991, en présence de Michel Noir, Maire de Lyon, a ouvert rue Juiverie un nouvel espace : "Palais de la Miniature". C'est un lieu d'exposition permanente, et non un musée, ouvert à la visite, avec un atelier de création visible du public.
Dan Olhmann, le miniaturiste et …/…
Article complet ci-dessous

Sites Web

Pour en savoir plus sur le Musée Miniature et Cinéma


  • Site web du musée, cliquer ici

  • Office de tourisme, Lyon - Congrès, cliquer ici
  • Le Petit Paumé, cliquer ici
  • Wikipédia, cliquer ici

Ressources documentaires, vidéos You Tube


Dan Ohlmann, invité de "Vous êtes Formidables"

France 3 Auvergne-Rhône-Alpes, 4 décembre 2020 (2'34")

Vieux Lyon musée miniature

You Tube, Amandine Draw 14 août 2020 (10'32")

Reportage au Musée Miniature et Cinéma pour la Radio insolite Direct en Jeu

You Tube, Alain Moreno, 7 juin 2020 (5'58")

Museum of Cinema Miniature in Lyon, France

You Tube, 22 avril 2020 (8'48")

Visite du musée du cinéma et de la miniature de Lyon

You Tube, 21 janvier 2018 (38'43")

Une balade au musée Miniature et Cinéma de Lyon

You Tube, 8 avril 2016 (7'48")