Signature du livre "L'Hôtel-Dieu des grands chirurgiens"


Jeudi 27 février 2020, par l'auteur Jacqueline Roubert
à la RVL, 50 rue Saint-Jean

Après avoir traversé les années noires de la Révolution, l'Hôtel-Dieu de Lyon, plusieurs fois séculaire, se retrouve, au début du XIXe siècle, uni à l'hôpital de la Charité pour former les Hospices civils de Lyon. 
Peu à peu vont s'achever les constructions commencées par Soufflot. D'autres vont s'ériger, dont une Ecole secondaire de médecine remplacée plus tard par une Ecole préparatoire en service jusqu'à la création de la Faculté de médecine... Car, en l'absence d'université, les Hospices civils assureront à leurs frais un enseignement médical à l'intérieur de l'Hôtel-Dieu.
Parmi ses chirurgiens-majors élus au concours l'Hôtel-Dieu va compter de très grands chirurgiens, dont beaucoup connaîtront une renommée internationale. C'est, très illustrée, leur histoire qui est évoquée, leurs personnalités et leurs carrières, leurs recherches ainsi que leur humanité envers des malades toujours trop nombreux. On assiste aux progrès de la médecine et de la chirurgie à la suite de découvertes majeures comme celles de l'anesthésie, de l'antisepsie et de l'asepsie, puis de la radiologie. Elles incitent médecins et chirurgiens à toujours plus de recherches dans la lutte contre les maladies et à oser des opérations de plus en plus audacieuses jusqu'aux greffes. La collaboration très étroite entre le corps médical de l'Hôtel-Dieu et l'École vétérinaire dirigée par Chauveau puis Arloing, à la fois vétérinaires et médecins grands scientifiques et chercheurs, paraît être unique en France.
1800-1914 : histoire du Grand Hôtel-Dieu de Lyon (n°2) © Yves Neyrolles
1800-1914 : histoire du Grand Hôtel-Dieu de Lyon (n°2) 
© Yves Neyrolles
A la fin du siècle les chirurgiens rejoindront les médecins pour entreprendre un combat acharné contre les maladies infectieuses mais surtout contre la tuberculose, fléau du siècle, et le cancer. Mais avec le XXe siècle se profilera le spectre de l'abandon, voire de la démolition de l'Hôtel-Dieu au profit d'un hôpital moderne, le futur hôpital Édouard Herriot.
En donnant leurs noms à des rues et des places, la ville de Lyon a gardé le souvenir de la plupart de ces chirurgiens, mais en oubliant de tout aussi grands. Les noms de Marc-Antoine Petit, Gensoul, Amédée Bonnet, Antonin Poncet, Pétrequin, Ollier, Jaboulay, Jules Courmont, Léon Bérard ainsi que ceux de Chauveau et Arloing, rencontrés aux coins de rues, sur des places ou des quais, sont devenus familiers aux Lyonnais, rappelant quelques-unes des grandes heures d'un Grand Hôtel-Dieu aujourd'hui disparu.
En hommage à

Louis VEYRET, premier directeur général des Hospices civils de Lyon, mon premier directeur général.
Pierre WERTHEIMER, le grand neurochirurgien, administrateur des Hospices civils de Lyon, mon administrateur de contrôle pour le musée, les archives et les dossiers médicaux.
Charles ADAM, présent dès les débuts du musée des Hospices civils auprès de son conservateur Marcel COLLY, mon premier gardien-chef.
Ils m'ont accueillie avec bienveillance dans le monde inconnu des hôpitaux et m'ont toujours apporté leur soutien dans les difficultés

et aussi à,
Philippe BÉRARD, le dernier des grands chirurgiens de l'Hôtel-Dieu, voisin amical, son service de chirurgie et le musée des Hospices civils se partageaient les salles des Quatre-Rangs sous le petit dôme de l'Hôtel-Dieu.


SOMMAIRE 

HOMMAGES

p 3

DÉDICACE

p 5

AUTEUR

p 7

PLAN

p 10

LÉGENDES DU PLAN

p 12

I - AU SEUIL D'UN SIÈCLE NOUVEAU

p 14

Chapitre I - Naissance des Hospices civils de Lyon p 14
Chapitre II - L'Hôtel-Dieu en 1802 p 17
L'Hôtel-Dieu en 1820 par un anonyme (journaliste?) peu amical p 29

II - LES TRENTE PREMIÈRES ANNÉES

p 30

Chapitre I - On pare au plus pressé p 30
Chapitre II - Reprise des constructions p 31
Chapitre III - La médecine et la chirurgie p 34
Chapitre IV - L'École secondaire de médecine p 36

III - APRÈS 1830 ENFIN DES CHANGEMENTS

p 38

Chapitre I - Un Conseil général d'administration plus adapté p 38
Chapitre II - Crise dans la ville et l'hôpital p 38
Chapitre III - On reprend les constructions p 42
Chapitre IV - Emplacement des infirmeries à travers l'hôpital p 43
Chapitre V - Les malades p 46
Chapitre VI - Un hôpital toujours indiscipliné p 47

IV - LE TEMPS DES RECHERCHES EST VENU

p 50

Chapitre I - La chirurgie et la recherche p 50
Chapitre II - L'École préparatoire de médecine (1842-1847) p 53
Chapitre III - Un grand tournant dans la chirurgie p 53

V - L'HÔTEL-DIEU SE MODERNISE

p 60

Chapitre I - La direction et le personnel p 60
Chapitre II - La maternité p 62
Chapitre III - Les bâtiments p 63
Chapitre IV - La modernisation de l'hôpital p 66
Chapitre V - Hydrothérapie et bains de toutes sortes p 70
Chapitre VI - Visite des grands personnages p 71

VI - LA ROUTE SEMÉE D'ÉTOILES

p 72

Chapitre I - L'arrivée à Lyon d'un vétérinaire de génie p 72
Chapitre II - Un maître de la chirurgie osseuse p 75
Chapitre III - L'antisepsie p 77
Chapitre IV - L'asepsie p 80
Chapitre V - De nouveaux services p 85

VII - DES RECHERCHES CONTRE LES MALADIES

p 90

Chapitre I - Des médecins p 90
Chapitre II - Des maladies redoutées p 93

VIII - LA FIN D'UNE ÉPOQUE

p 98

Chapitre I - Les Hospices civils p 98
Chapitre II - Un avenir incertain pour l'Hôtel-Dieu p 98
Chapitre III - Mais un passé de fierté p 100

GLOSSAIRE

p 106

SOURCES

p 108

BIBLIOGRAPHIE

p 108

INDEX DES PATRONYMES

p 110

INDEX DES PATRONYMES

Adam (Charles) 3
Albertin (Auguste) 93
Alembert (Jean Le Rond d') 72
André (administrateur) 60
Angoulême (duc d') 34
Angoulême (duchesse d') 71
Argand (Ami) 30
Arloing (Saturnin) 50, 76, 80, 81, 96, 97
Artois (comte d') voir Charles X
Asselineau (Léon-Auguste) 45
Aubert (Pierre) 78
Augereau (Charles Pierre François, maréchal) 3 1
Aumale (duc d') 71
Aumale (duchesse d') 71
Avril (abbé) 65
Bajard (Alexandre) 24, 51
Balue (Jean de la, cardinal) 103
Barral (Étienne) 93
Barrier (François) 50,57
Baudrier (Claude-Julien) 38
Baumers (René-Félix) 57
Benot (sœur) 40
Bérard (Léon) 68, 94, 99, 103
Bérard (Philippe) 3
Bernard (Claude) 72, 74, 76, 92
Berne (Antoine) 57
Berry (duchesse de) 71
Bonaparte (Louis-Napoléon) 71
Bonaparte (Napoléon) 14, 15, 31, 35
Bondet (Adrien) 91, 92
Bonnard (sœur) 39
Bonnet (Amédée) 40, 52, 53, 55, 57, 70, 75, 99, 100, 103
Bouchacourt (Antoine) 53, 55
Bouchet (Claude-Antoine) 35, 36, 38
Bouchet (Pierre) 35
Bourbaki (Charles-Denis, général) 75, 80, 92
Bourgelat (Claude) 72, 73, 102
Boutigny (Paul-Émile) 31
Bouveret (Léon) 91
Bouvier (sœur Jeannette) 63
Briau (Eugène) 85
Brachet (Jean-Louis) 90
Brochet (peintre) 43
Broussais (François) 36
Brown-Séquard (Charles-Édouard) 92
Bruyère (Gérard) 98
Burkenmeister (frère) 25
Cabanis (Pierre-Jean-Georges) 77
Caillemer (Exupère) 92
Calmette (Albert) 96, 97
Camus (citoyenne) 15
Candy (économe) 17
Carle (Marius) 82, 97
Carnot (Sadi) 60, 71
Carrel (Alexis) 85, 99
Cartier (Louis-Vincent) 1 5, 34, 35
Chaptal (Jean-Antoine) 15, 16, 35
Chapuy (Nicolas) 45
Charcot (Jean-Martin) 92

Charles X (roi) 34, 71
Charmeton (Jean-Baptiste) 72
Charrière (Joseph) 55
Chatigny (Joanny) 65, 66
Chauveau (Jean-Baptiste Auguste) 50, 57, 73, 74, 91, 96, 97, 102
Chevreul (Michel-Eugène) 55
Childebert (roi) 25, 32
Chorel (Jean) 83
Clemenceau (Georges) 92
Collomb (L.) 57
Colly (Marcel) 3
Colombier (Jean) 50
Commandeur (docteur) 63 Condamin (sœur) 65
Cottin (Fançois-Régis) 26
Courmont (Jules) 95, 96, 97, 98
Croze (Auguste) 60
Crozier (frère) 14, 15, 17 Cuvier (Georges) 36
Dakin (Henry Drysdale) 99
Delore (Xavier) 60
Desault (Pierre-Joseph) 34, 35
Desgranges (Antoine) 57
Destot (Étienne) 63, 68, 76, 77, 89, 92, 103
Détroyat (Charles) 60, 91
Diday (Paul) 50
Diderot (Denis) 72
Dubuisson de Christot (Hugues-François) 42, 43 Duclos (Jean) 94
Dufraine (Charles) 66
Duhamel (général) 35
Dupasquier (Alphonse) 51, 90
Dupuytren (Guillaume) 36, 52, 90
Durand (architecte) 1 7, 34
Eguisier (Maurice) 81
Elschoët (Carl) 42
Eugène de Beauharnais (prince) 71
Eugénie (impératrice) 7 1
Fabisch (Joseph-Hugues) 65
Faure (Olivier) 38
Fazy (Louis-Charles) 31
Ferrand (Étienne) 55 9
Fessy (pharmacien) 25 Flachy (abbé) 65, 66
Fourier (Charles) 57
Foville (Achille Louis François) 70, 71
Francisco (don, infant d'Espagne) 71
François-Philippe d'Orléans 41
Frappa (José) 80, 97
Gabriel (abbé) 39, 40
Gall (Franz Joseph) 90
Gangolphe (Michel) 83
Garapon (citoyen) 15
Garin (médecin) 50
Garnier (Pierre) 25
Gayet (Alphonse-Charles) 78, 79
Gensoul (Joseph) 36, 40, 41, 50, 51, 52, 55, 85, 90, 100
Gilibert (Jean-Emmanuel) 38 Glénard (Alexandre) 57
Godinot (Adam-Pierre) 32, 60
Guérin (Camille) 96
Guérin (Jeanne-Marie) 32
Guidi (Sébastien des) 93
Guillaume Il (empereur) 89 Guizot (François) 65
Herriot (Édouard) 96, 99

Imbert (Fleury) 90
Jaboulay (Mathieu) 83, 85, 86-88, 94, 99, 103
Jacquier (adlilinistrateur) 60
Jacquin (pharmacien) 25
Janin (Paul) 48
Janson (Louis) 20, 35, 36, 51, 56
Kelsch (Achille) 96
Koch (Robert) 95, 97
Ladevéze (Jean Etienne Félix) 29
Lallemand (Jean-Baptiste) 1 8
Lannes (Jean, maréchal) 3 1
Legendre-Héral (Jean-Franqois) 45
Lenoir (Alexandre) 32
Lépine (Jean) 93
Lépine (Pierre) 93
Lépine (Raphael) 68, 89, 91, 92, 93, 95, 96, 102, 103
Leriche (René) 70, 82, I OO
Leroudier (Marie-Anne) 99
Letiévant (Jean-Joseph-Émile) 78, 92
Lister (Joseph) 76, 77, 78, 79, 80,
Lortet (Louis-Charles) 57
Louis XI (roi) 103
Louise-Charlotte de Bourbon 7 1
Louis-Philippe (roi) 41, 65, 71
Ludwig (Carl Friedrich Wilhelm) 74, 90
Lumiére (Auguste) 94
Lumiére (fréres) 99
Mac Mahon (Patrice de) 7 1
Magendie (Frangois) 55
Malgaigne (Joseph-Franqois) 53
Malinas (directeur de la phartnacie) 24
Malzamet (adlninistrateur) 60 95
Marey (Etienne-Jules) 73, 74
Marie-Thérése de Savoie 34
Martin (Claude) 85, 103
Mathian (Philibert) 6(), 61, 66, 70, 71, 78, 82, 93, 9)
Maurin (cardinal) 62
Mazeran (Alexandre) 78
Merklin (Joseph) 65
Meynier (Charles) 31
Mimerel (Jacques) 65
Molliére (Daniel) 51, 78
Montazet (Antoine de Malvin de, archevéque) 45
Mortier (Denis) 36, 5 1
Morton (William Thomas Green) 53, 55
Motteville (économe) 17
Mulaton (administrateur) 25
Najac (Benoit Georges de) 14, 16
Napoléon l er (empereur) 90 voir aussi Bonaparte (Napoléon) Napoléon Ill (empereur) 71, 76 voir aussi Bonaparte (Louis-Napoléon)
Nemours (duc de) 42, 71
Nemours (duchesse de) 71
Nogier (aumönier) 66
Olard (scur Marie) 30
Ollagnier (docteur) 61
Oilier (Louis-Léopold) 71, 73, 75, 76, 77, 80, 81, 83, 89, 92, 1 02,
Ombrédanne (Louis) 55
Orléans (duc d') 7 1
Orléans (duchesse d') 7 1
Ozanam (Frédéric) 36
Ozanam (Jean-Frangois) 36, 95
Pascalon (Paul) 66, 92
Pasteur (Louis) 77, 80, 93, 97, 102

Petit (Marc-Antoine) 34, 45, 100
Pétrequin (Théodore) 53, 56, 57, 71, 102 Picot (Daniel) 31
Pointe (Jacques-Pierre) 6, 25, 43, 47, 48
Poliniére (Augustin Pierre Isidore de) 19, 38, 60, 66
Pollosson (Auguste) 83
Pollosson (Maurice) 82, 83
Pommerol (Damien Battant de) 20, 47, 60, 61
Poncet (Antonin) 76, 78, 81, 82, 83, 86-88, 89, 93, 94, 95, 100, 103
Poulleau (Claude René Gabriel) 84
Pouteau (Claude) 23, 45, 72, 102
Pravaz (Gabriel) 75
Préterre (Apollonie-Pierre) 85 Prin (Jean-Claude) 16
Rabelais (Franqois) 103
Rapou (Toussaint) 71
Raynaud (Auguste) 73, 75
Razuret (Jacques) 65
Régnier (Jean-Marie) 56
Renaud (frére) 78
Reybard (Antoine-Jean-Franqois) 35
Robert (prétendante) 40
Röntgen (Wilhelm Conrad) 89, 92
Roubert (Marie-Yung) 58 Routier (abbé) 66
Sabran (Hermann) 98 Sabran (Renée) 98
Saussure (Horace-Bénédict) 91
Schütze (Friedrich) 65
Sée (Germain) 92
Semmelweiss (Ignace Philippe) 77
Serrulas (Georges-Simon) S I
Soumot (Jacques-Germain) 14, 25, 31, 32, 34, 42, 43, 66, 98, 100
Soulier (Henri) 99
Soult (Jean-de-Dieu, maréchal) 41
Sublet (Antoine) 66
Tenon (Jacques) 45, 46, 50, 52
Terme (Jean-Frangois) 38, 39
Tessier (Bénédict) 91
Testut (Léo) 99
Thévenet (Joseph) 35, 76
Tissot (Barthélemy-Antoine) 34
Tixier (professeur) 68, 95
Toussaint (interne) 95
Tripier (Léon) 71, 80, 82, 83, 103 Trousseau (Armand) 52, 92
Ultrogothe (reine) 32
Valette (Dominique) 52, 53, 77
Vallas (Maurice) 68, 100
Verna (Jean Marie Victor Dauphin de) 36
Veyret (Louis) 3
Vianney (Jean-Baptiste, dit le curé d'Ars) 36
Villemin (Jean-Antoine) 95
Villermé (Louis René) 29
Vinay (Charles) 63, 91, 95
Virchow (Rudolf) 80
Viricel (Jean-Marie) 15, 35
Vitet (Jean-Frangois) 16
Volkmann (Richard von) 80
Watteville du Grabe (Adolphe de) 48
Wertheimer (Pierre) 3, 100Le Crocodile

SOURCES

REVUES

Lyon médical (publié de 1865 à 1985)
Le Crocodile, bulletin de l'Association générale de l'internat de Lyon (AGIL), publié depuis 1924

ARCHIVES DES HOSPICES DE LYON DÉPOSÉES AUX ARCHIVES MUNICIPALES DE LYON 

I - Administration centrale des Hospices civils de Lyon

I LP I — Organisation de la commission administrative I LP 2 — Arrêté de Jean-Antoine Chaptal (1802) organisation
I LP 24 à I LP 27 Délibérations de la commission administrative (1799 sq.)
I LP 28 à I LP 1 80 — Délibérations du Conseil général d'administration (an X à 1916)
I LP 422 et I LP 124 - Rapports
I LP 548 à I LP 640 Comptes moraux (1802 à 1915) I LP 978 — Correspondance de la sœur Bonnard à l'administrateur Jacquier (1820 à 1823)
I LP 1025 à 1 LP 1029 - Désaffectation de l'HôtelDieu (1903 à 1935)
I LPI 107 - Choléra
I LP 1108 Fumigations
2 OP 877 à 2 op 882 - Travaux de l'École de médecine (1842) 
2 OP 889 à 2 OP 891 — Achèvement de la rue de la Barre 

II - Archives de l'Hôtel-Dieu

1 L 1 — Documents divers ; surveillance des insurgés de 1849
I L 6 à L 9 — carnets de Philibert Mathian, économe I L 10 et I L II - Iconographie de l'hôpital photographies de l'abbé Amphoux 2 M 102 à 2 M 106 Militaires hospitalisés
2 Q 316 à 2 Q 345 — Entrées et sorties de militaires 3 Q 215 à 3 Q 222 - Militaires hospitalisés (1814 à 1818) 


BIBLIOGRAPHIE

La Médecine à Lyon des origines à nos jours.- Paris, Hervas, 1987, in-4° , 540 p. [Fondation Marcel-Mérieux ; dir. Alain Bouchet].
Notice sur le docteur Joseph Gensoul.- Lyon, Louis Penin, 1859. Ackerknecht (Erwin).- La Médecine hospitalière à Paris (17941847).- Paris, Payot, 1986, in-8° , 256 p.
Angleraud (Bernadette) et Pellissier (Catherine).- Les Dynasties lyonnaises. Des Morin-Pons aux Mérieux, du XIXe siècle à nos jours.- Paris, Perrin, 2003, in-8° , 830 p.
Bariéty (Maurice) et Coury (Charles).- Histoire de la médecine.-Paris, Fayard, 1963, in-8° , 1.217 p.
Bouchet (Alain).- « Les pionniers lyonnais de la chirurgie vasculaire », in : Histoire des sciences médicales, Lyon, Université Claude-Bernard Lyon l , t. 28, 1994, p. 222-238.
Carle (Marius).- Histoire médicale de l'Hôtel-Dieu », in Auguste Croze, L'Hôtel-Dieu de Lyon, Lyon, Audin, 1924, p. 222-352.
Caron (Jean-Claude).- « Frédéric Ozanam, étudiant catholique », in : Revue de l'Eglise de France, année 1999, p. 9-53.
Cartier (Louis-Vincent).- Précis des observations de chirurgie faites à l'Hôtel-Dieu de Lyon.- Lyon / Paris, Reymann / vve Périsse, 1802, 423 p.
Caton (Jacques).- Léopold Ollier (1830-1900), père de la chirurgie orthopédique et réparatrice, et de la chirurgie », ln : Mémoires de l'Académie nationale de chirurgie, 2009, n° 8, p. 38-45. 
Chavagnac (Bruno).- Une histoire de I 'anesthésie, par Raynond Deleuze.-Paris, Glyphe, 2008, in-8° , 334 p.
Chavagnac (Bruno).- Ernest Kern, pionnier de l'anesthésie-réanimation moderne en France.- Paris, Glyphe, 2013, in-8° , 216 p.
Colly (Marcel).- L'Uffaire Gabriel à l'Hôtel-Dieu 1830-1834.Lyon, Albums du Crocodile, mars-avril 1959.
Croze (Auguste).- Histoire du Grand Hôtel-Dieu de Lyon.Lyon, Audin, 1924, in-8° , 460 p.
Croze (Auguste).- Les Sœurs hospitalières des Hospices civils de Lyon.- Lyon, Audin, 1933, in-8° , 148 p.
Croze (Auguste).- Les hôpitaux lyonnais dans les guerres du passé », tiré à part de Lyon médical, n° 45, 1921, 24 p.
Desgranges (Antoine).- De l'organisation du service de chirurgie de l'Hôtel-Dieu de Lyon. Mémoire présenté au Conseil d'administration des Hospices civils de Lyon.- Lyon, Vingtrinier, 1854, 39 p.
Desgranges (Antoine).- Un dernier mot sur l'organisation du service chirurgical de l'Hôtel-Dieu de Lyon, en réponse à la lettre critique de M. Barrier.- Lyon, Vingtrinier, 1856, in-8° ,
Destot (Etienne).- Etude sur la mortalité dans les services de chirurgie des hôpitaux de Lyon.- Lyon, Imprimerie Bourgeon, 1897, in-4° , 92 p.
Dagier (Etienne).- Histoire chronologique de l'Hôpital général et Grand Hôtel-Dieu de Lyon depuis sa fondation... Lyon, Louis Rusand, 1830, 2 vol. in-8° , 432 p. et 551 p.
Faure (Olivier).- Genèse de l'hôpital moderne. Les Hospices civils de Lyon de 1802 à 1845.- Lyon, Presses universitaires de Lyon, 1981, in-8° , 269 p.
Fischer (Louis-Paul), Martinet (Bruno) et Guillet (René).
Léon Bérard (1870-1956) chirurgien », in : Conférences d'histoire de la médecine, Marcy-l'Etoile, Fondation Mérieux, 2000, p. 5-30 [Université Claude-Bernard Lyon l].
Garden (Maurice).- Histoire économique d'une grande entreprise de santé. Le budget des Hospices civils de Lyon, 1800-1976.- Lyon, Presses universitaires de Lyon, 1980, in-8°
Gensoul (Joseph).- Essai sur les réunions immédiates des plaies après amputation des membres.- Paris, Didot, 1824, in-8 0 . Gensoul (Joseph).- Sur le mécanisme de la vision. Réponse à Monsieur Sèze (d'Uzès).- Paris, Plon, 1854.
Hours (Henri).- La Lutte contre les épizooties et l'Ecole vétérinaire de Lyon au XVIIIe siècle.- Paris, Presses universitaires de France, 1957, in-8° , 94 p. [coll. Cahiers d'histoire », publ. par Univ. de Clermont, Lyon et Grenoble, n° 2].
Imbert (Fleury).- De l'observation dans les grands hôpitaux et spécialement dans ceux de Lyon.- Lyon, Perrin, 1830, in-4°
Imbert (Jean).- Le Droit hospitalier de la Révolution et de l'Empire.- Paris, Sirey, 1954, in-8° , 455 p.
Imbert (Jean).- Guide du chercheur en histoire de la protection sociale. Volume II (1789-1914).- Paris, ASS. pour l'étude de l'histoire de la Sécurité sociale, 1997, in-8° , 254 p.
Janson (Louis).- Compte rendu de la pratique chirurgicale de l'Hôtel-Dieu de Lyon pendant six années.- Lyon, Durand & Perin, 1844, 132 p.
Jung (Louis).- Chauveau, Arloing et l'école vétérinaire », in : Revue médicale, n° spécial : Lyon et la médecine (43 av. J.-C.1958) », 1958, p. 311-320.
Lacassagne (Jean).- Histoire de l'internat des hôpitaux de Lyon (1520-1900).- Lyon, Audin, 1930, in-8° , 117 p. 
Letiévant (Jean-Joseph-Émile).- Notes sur le pansement antiseptique listérien.- Lyon, 1880, in-8° , 14 p.

Molette (Charles).- Guide des sources de I 'histoire des congrégations féminines de vie active.- Paris, Ed. de Paris, 1974, in-8° , 478 p.
Patel (Maurice) et Wertheimer (Pierre).- « Les grandes figures chirurgicales lyonnaises » , in : Revue médicale, n° spécial : Lyon et la médecine (43 av. J.-C.-1958) », 1958, p. 325-336.
Pétrequin (Théodore).- Mélanges de chirurgie ou histoire médico-chirurgicale de I 'Hôtel-Dieu de Lyon depuis sa fondation jusqu'à nos jours. .- Paris, J.-B. Baillière, 1845, in-8° , 302 p.
Pointe (Jacques-Pierre).- Histoire topographique et médicale du Grand Hôtel-Dieu de Lyon.- Lyon, Savy, 1842, in—8° , 441 p.
Polinière (Augustin Pierre Isidore de).- Considérations sur la salubrité de I 'Hôtel-Dieu et de la Charité.- Lyon, Perrin, 1853, in-8° , 226 p.
Sournia (Jean-Charles). « Léopold Ollier (18301900) », in : Histoire des sciences médicales, tome 28, n° 2, 1994.
Thévenet (Joseph).- Des pansements et de I 'antisepsie dans la chirurgie lyonnaise.- Paris, Baillière et fils, 1893, in-8° .
Valette (Dominique).- La clinique chirurgicale de l'Hôtel-Dieu de Lyon.- Paris, J.-B. Bailliéres, 1876. Varille (Mathieu), Colly (Marcel), Rodery (Jean), Rousset (Jean), Rizard(Raymond).- Les Hospices civils de Lyon (542-1952).- Lyon, Audin, in-4° , 325 p. Vichard (Philippe), Royer (Jean), Schmitt (C.).
Antoine Jean François Reybard (1795-1863). La vie d'un chirurgien né en Franche-Comté au début du XIXe siècle. Son œuvre de précurseur », in : Histoire des sciences médicales, 1986, n° 20/4, p. 405-414. Voinot (Jacques).- D'Anel à Pravaz, une histoire de seringues mal attribuées », in : Histoire de la médecine, Lyon, Université Claude-Bernard Lyon l , 2010.
Walusinski (Olivier). « Jean-Louis Brachet (1789-1858), un médecin lyonnais méconnu à l'aube des neurosciences », in : Conférences d'histoire de la médecine, Marcy-l'Etoile, Fondation Mérieux, 2015 [Université Claude-Bemard Lyon l].
Zimmer (Marguerite). Les premières anesthésies à l'éther sulfurique : la méthode lyonnaise », in . Conférences d'histoire de la médecine, Marcy-l'Etoile, Fondation Mérieux, cycle 2000-2001, p. 211-281 [Université Claude-Bernard Lyon l].

GLOSSAIRE

Adynamie — Absence de force, surtout musculaire.
Anatomie pathologique Science qui a pour but la connaissance des altérations visibles que l'état de maladie produit sur les organes du corps humain.
Anatomiste — Médecin spécialisé dans l'étude et l'analyse de la structure, de la composition, de la croissance et du fonctionnement des organes et des tissus du corps.
Anatomo-clinique (méthode) — Méthode d'études médicales consistant à confronter les troubles cliniques observés avec les lésions anatomiques constatées.
Anesthésie Suppression des sensations et, particulièrement, de la douleur. Elle va permettre une procédure médicale qui devrait être douloureuse. Locale, elle se limite à un territoire.
Antisepsie — Destruction préventive ou curative des agents microbiens responsables de l'infection.
Anurie — Insumsance rénale aiguë.
Asepsie — Suppression préventive des agents microbiens par stérilisation.
Bactériologie — Branche de la biologie médicale qui consiste en l'analyse de divers liquides bactériologiques (parfois des tissus) dans le but d'isoler ou de caractériser une ou des bactéries pouvant être responsables de la pathologie suspectée, à l'aide de techniques directes ou indirectes.
Bactériologiste — Biologiste spécialisé dans l'étude des bactéries.
Baume de Fioraventi — Mis au point par un médecin bolognais, Léonardo Fioraventi (1517-1588), il était utilisé contre les rhumatismes, pour nettoyer les plaies et prévenir la gangrène.
BCG — Sigle du vaccin antituberculeux (vaccin bilié de Calmette et Guérin) découvert par le médecin Albert Calmette et le vétérinaire Camille Guérin.
Blessés — Malades relevant de la chirurgie.
Carcinome — Cancer de la peau.
Catgut — Cordes rigides fabriquées à partir d'intestins d'animaux. Fil résorbable utilisé dans les sutures.
Cathétérisme — Introduction d'une sonde ou d'un tube dans un canal, un conduit naturel ou un organe creux de l'organisme.
Cautère — Instrument utilisé pour brûler un tissu ou un organe.
Cautérisation — Destruction d'un tissu ou organe par le biais d'un cautère.
Cérat — Pommade à base de cire et d'huile.
 Charbon — Maladie infectieuse aiguë causée par la bactérie Bacillus anthracis. Très rare chez l'homme, elle s'observe plus souvent chez les animaux herbivores. 
Chlorose —Anémie caractérisée par la pâleur verdâtre des téguments. Choléra — Maladie intestinale très aiguë excessivement contagieuse et épidémique, due à la bactérie Vibrio cholerae.
Clinique — Enseignement médical pratiqué au chevet du malade. Local où est donné l'enseignernent, où est pratiquée cette méthode clinique, médicale, chirurgicale.
Clinique externe — Service de consultations externes.
Désinfection — Peut être thermique ou chimique.
Diphtérie — Maladie infectieuse et contagieuse due à une bactérie. Dyschondroplasie — Maladie constitutionnelle de l'os, retard d'ossification de l'os par îlots, au niveau des os longs.
Eau de Saturne — Aussi appelé eau blanche » ou « eau de contrecoup », liquide contenant du sous-acétate de plomb dilué ; est essentiellement utilisé comme anti-cedémateux et astringent.
Endoscopie — Exploration visuelle d'un conduit naturel, d'une cavité profonde ou d'un organe creux à l'aide d'un matériel approprié muni d'un dispositif éclairant.
Entérozoaire — Nom donné aux helminthes et aux larves qui ne vivent que dans l'estomac de certains animaux.
Fiévreux — Malades relevant de la médecine.
Fomentation — Application locale et externe d'une médication chaude à des fins thérapeutiques.
Fumigation — Action de soumettre certaines parties du corps à des fumées ou vapeurs obtenues en brûlant ou en chauffant certaines substances médicamenteuses pour y détruire des organismes vivants nuisibles.
Galvanisyne —Action du courant galvanique sur les tissus vivants.
Galvanothérapie —Application du galvanisme à la thérapie.
Gangrène — Destruction d'un tissu due à un ralentissement prolongé ou à un arrêt de la circulation sanguine artérielle.
Germe — Ensemble de micro-organismes vivants qui sont à l'origine desr maladies.
Glycolyse — Voie métabolique d'assimilation du glucose et de production d'énergie.
Glycosurie — Elimination du sucre dans les urines, qui n'en contiennent pas normalement.
Goître — Augmentation du volume du corps thyroïde.
Grand sympathique — Nerf dont le système nerveux se compose d'une double chaîne de ganglions étendue de la base du crâne jusqu'au coccyx, de part et d'autre de la colonne vertébrale.
Hémiplégie — Paralysie d'une ou plusieurs parties du corps sur un seul côté.
Histologie — Branche de la biologie et de la médecine qui étudie les tissus biologiques.
Hydrocéphalie — Anomalie neurologique sévère définie notamment par l'augmentation du volume des espaces contenant le liquide cérébrospinal.
Hydropisie —Accumulation anormale d'un liquide dans les tissus de l'organisme ou dans une cavité du corps.
Hydrothérapie —Traitement qui utilise I ' eau à des fins thérapeutiques. 
Iodoforme — Antiseptique formé par un mélange d'iode et d'alcool.
Kyrographe — Appareil servant à enregistrer les modifications de la pression sanguine artérielle.
Lithotomie — Ancienne opération chirurgicale où l'on coupait ou broyait les pierres de la vessie avec un lithotome.
Lithotritie — Intervention consistant à broyer en petits fragments ou à désintégrer des calculs afin de faciliter leur extraction par l'urètre ou leur évacuation par les voies naturelles.
Médecine interne Spécialité qui s'intéresse aux organes internes et s'occupe de ce fait d'une multitude de pathologies.
Médecine opératoire — Partie des sciences qui traite de la théorie et de la pratique des opérations.
Méningo-encéphalite Infection simultanée du cerveau et des méninges.
Ostéo-articulaire — Qui se rapporte à une pathologie ou à une infection qui touche à la fois les os et les articulations. 
Ostéographe — Appareil permettant de déterminer les dimensions réelles d'un organe d'après une image radiographique.
Ostéomyélite — Infection aiguë ou chronique des os et de la moelle osseuse par le staphylocoque doré.
Ostéosarcome — Une des tumeurs malignes osseuses.
Ostéosynthèse Intervention chirurgicale consistant à réunir des fragments d'un os fracturé à l'aide d'une pièce métallique boulon, vis, plaque).
Pathologie — Science qui a pour objet l'étude des maladies.
Pathologie externe — Partie de la pathologie ayant trait aux maladies et affections du corps relevant du traitement chirurgical.
Pathologie interne — Partie de la pathologie qui a trait aux affections qui relèvent en principe de traitements médicaux.
Phlegnasie — Inflammation interne.
Phlegnon Inflammation d'origine infectieuse susceptible de toucher et détruire plusieurs types de tissus : elle peut soit s'étendre, soit devenir un abcès.
Phrénologie — Système d'après lequel la conformation du crâne indiquerait les diverses facultés ou dispositions de l'esprit humain. 
Physiologie — Partie de la biologie qui a pour objet d'étudier les fonctions et le fonctionnement des organes et des tissus des êtres vivants.
Physiopathologie — Etude des troubles du fonctionnement du corps humain lorsqu'il est affecté par une maladie. 
Pierre — Nom ancien donné aux calculs.
Polype — Croissance anormale d'un tissu en saillie.
Prophylaxie — Partie de la médecine qui a pour objet de prévenir le développement des maladies.
Puerpérale — Qui est propre aux femmes en couches. 
Pylosectomie Opération du pylore.
Rage — Maladie due à un virus touchant les mammifères. Elle provoque une encéphalite mortelle.
Résection — Ablation en totalité ou en partie d'un organe ou d'un tissu malade en conservant et en rétablissant la fonction de l'appareil dont il fait partie. La résection articulaire porte sur l'extrémité des os et est destinée à provoquer l'ankylose de l'articulation.
Septicémie — Maladie infectieuse caractérisée par la présence et la multiplication d'un germe pathogène dans le sang.
Septique — Porteur de germes, infecté.
Sérum sanguin — Partie liquide du sang après sa séparation du caillot après la coagulation.
Sigmoïde (colon) Partie du colon, une boucle qui se trouve entre la fosse iliaque gauche de l'abdomen et le petit bassin. Le colon sigmoïde fait suite au colon descendant.
Skiascope — Appareil d'examen pour l'évaluation de la réfraction de l’œil.
Sublimé — Chlorure mercurique antiseptique, mais très toxique.
Suture — Opération consistant à rapprocher les bords d'une plaie et à les relier par une couture.
Taille — Opération ancienne consistant à inciser la chair de la vessie pour en extraire la pierre.
Ténotomie — Acte chirurgical qui implique la division d'un tendon afin de redresser un membre, un segment de membre ou un organe.
Thoracoplastie — Intervention chirurgicale consistant à enlever une partie ou la totalité d'une ou plusieurs côtes dans le but d'affaisser la paroi du thorax.
Thyphoïde — Fièvre infectieuse due à une bactérie du genre des salmonelles.
Traumatologie — Partie de la pathologie externe qui étudie les traumatismes, leurs effets et leurs traitements.
Tuberculose — Maladie infectieuse contagieuse provoquée par une bactérie (bacille de Koch).
Typhus — Groupe de maladies similaires graves se développant souvent dans des milieux insalubres. C'était une maladie dévastatrice jusqu'à la découverte de son vaccin pendant la Seconde Guerre mondiale.
Variole — Maladie infectieuse d'origine virale très contagieuse et épidémique.
Vésicatoire — Médicament qui produit des vésicules. 
Virus — Germes pathogènes spécifiques de très petite taille ne pouvant se multiplier qu'au sein de cultures vivantes. Ils sont invisibles au microscope et traversent les filtres bactériens usuels, d'où le nom de virus filtrants » qui sert aussi à les désigner.
Xénogreffe — Transplantation d'un greffon ou d'un organe où donneur et receveur appartiennent à deux espèces vivantes différentes.
1478-1802 : histoire du Grand Hôtel-Dieu de Lyon (n°1) © Yves Neyrolles
1478-1802 : histoire du Grand Hôtel-Dieu de Lyon (n°1) 
© Yves Neyrolles
1800-1914 : histoire du Grand Hôtel-Dieu de Lyon (n°2) 
© Yves Neyrolles
1800-1914 : histoire du Grand Hôtel-Dieu de Lyon (n°2)
© Yves Neyrolles
Pour en savoir +, le dossier sur l'Hôtel-Dieu, cliquer ici